La Belgique est le pays qui taxe le plus le travail

L’Institut européen Eurostat a sorti de nouveaux chiffres.

Chef du service Politique Temps de lecture: 3 min

La Belgique trônait à la troisième place du classement européen des pays les plus taxés. Elle vient de monter sur la deuxième marche du podium… C’est ce qui ressort de nouveaux chiffres de l’Institut européen Eurostat, à paraître officiellement dans deux semaines, et que le Standaard a dénichés.

En 2012, la pression fiscale en Belgique est passée de 44,2 % du produit intérieur brut à 45,4 %. Seul le Danemark fait « mieux » : 48,1 %.

Eurostat est allé un peu plus loin, en effectuant des mesures par types d’impôt. Sans grande surprise, la Belgique est numéro un en ce qui concerne la taxation sur le travail. Aucun pays européen ne taxe davantage que la Belgique sur ce plan. Le taux est chez nous de 42,8 %. Nous sommes en tête du classement européen avec l’Italie.

Mais la taxation du capital est également élevée, dans une perspective européenne, et elle est en hausse. Entre 2011 et 2012, le niveau de taxation sur le capital et les revenus du capital est passé de 30,4 à 35,5 %.

Cela amène la Belgique à un niveau de fiscalité sur le capital plus élevé que nos pays voisins les Pays-Bas (13,7 %) et l’Allemagne (22,2 %). C’est la France qui domine le classement européen, avec un niveau de taxation sur le capital de 46,9 %.

Il existe toutefois quelques domaines où la fiscalité est basse en Belgique. C’est le cas des taxes sur la consommation, qui regroupent la TVA et les accises sur l’alcool et le tabac. La Belgique est en bas du classement européen dans ces domaines. Le taux de taxation est de 21,1 %. Seules l’Irlande, l’Espagne, la Slovaquie et la Lettonie ont une fiscalité plus clémente. Et la Belgique est le pays d’Europe qui tire le moins de recettes de la fiscalité sur la consommation. Voilà qui donnera des arguments aux partisans d’une hausse de la TVA en Belgique pour financer les efforts budgétaires et soulager la taxation du travail.

Enfin, il est un autre domaine où la Belgique taxe peu : les comportements polluants. Après la France, la Belgique est le pays où le niveau de la fiscalité environnementale est le plus bas.

Par fiscalité environnementale, on entend notamment les prélèvements sur le carburant ou le transport.

Conclusion des chiffres européens à paraître : la Belgique fait partie des pays qui taxent beaucoup le travail et le capital, mais très peu la consommation et les comportements polluants.

A plusieurs reprises, la Commission européenne a déjà exhorté la Belgique à rééquilibrer ses prélèvements. A ce jour, ces admonestations sont restées lettre morte.

Mais la situation pourrait évoluer favorablement dans les prochains mois. Durant la campagne, tous les partis politiques sans exception ont estimé qu’il fallait réduire la taxation sur le travail.

Les avis sont en revanche beaucoup plus partagés concernant la hausse de la TVA et des taxes environnementales.

Précisons que ces chiffres constituent des moyennes et ne reflètent pas la situation de tous les contribuables. Parce qu’avec les nombreuses exonérations et les différences liées par exemple à la situation familiale, le niveau de taxation peut varier considérablement d’un contribuable à l’autre.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une