La France n’a pas forcé son talent pour battre le Honduras (3-0)

Prenant le jeu à leur compte, les Bleus se sont installés dans le camp du Honduras et ont multiplié les occasions, touchant la transversale à deux reprises via Matuidi et Griezmann.

Le tournant du match intervient à la 43e minute lorsque Palacios pousse fautivement Paul Pogba dans le petit rectangle. L’arbitre brésilien Sandro Ricci ne se fait pas prier et accorde le penalty à la France avant de distribuer à Palacios son deuxième carton jaune, synonyme d’exclusion. Karim Benzema s’applique à convertir le penalty et à débloquer le score.

A onze contre dix, les Français dominent davantage les débats à la reprise face à des joueurs honduriens jamais avares de tacles appuyés.

Premier but validé sur vidéo

Le score est doublé à la 48e. Sur la droite, Cabaye adresse un long centre tendu au second poteau, où Karim Benzema reprend de demi-volée du pied gauche. La balle vient heurter le poteau avant de revenir vers le pauvre gardien Valladares qui dévie le ballon dans son propre but. L’appui vidéo a permis de trancher que le cuir avait bel et bien franchi la ligne de justesse. Il s’agit là de la première intervention décisive de cette technologie.

Le sort de la partie est définitivement scellé lorsque Benzema fusille Valladares d’une frappe à l’entrée du petit rectangle après un coup franc et une situation de panique dans la défense des « los Catrachos ». S’en suit une longue fin de partie que la France maîtrisa jusqu’au coup de sifflet final.

Mathieu Valbuena de toutes les actions

Une victoire limpide des hommes de Deschamps qui a offert du spectacle offensivement avec un Mathieu Valbuena de toutes les actions. Matuidi et Griezmann ont également assuré le spectacle. Tout comme l’homme du match, Karim Benzema. Seule ombre au tableau, la défense s’est révélée fébrile face aux seuls ballons qu’elle a dû gérer. Le gardien Lloris n’a cependant pas été inquiété.

« Ce n’était pas simple car on a trouvé une équipe agressive face à nous, estime le sélectionneur Didier Deschamps. On a été patients, on a touché la barre à deux reprises. On avait gagné des matchs avant cette rencontre mais ici c’est la compétition donc c’est un très bon départ. On va jouer la Suisse prochainement mais d’abord on va d’abord apprécier ce résultat car gagner 3-0 en Coupe du monde ce n’est pas simple. » Et Karim Benzema d’approuver : « C’est une belle victoire, ça été difficile dans les premières minutes. Mais après le penalty ça s’est simplifié à 11 contre 10. On est évidemment satisfait de ce résultat. »

Prochain match des Bleus, le 20 juin face à la Suisse, la tête de série de ce groupe E.