Accueil

L’Irak demande aux Etats-Unis d’intervenir contre les djihadistes

Les autorités irakiennes ont officiellement demandé aux Etats-Unis de mener des frappes aériennes pour contrer l’avancée de l’EIIL.

Temps de lecture: 2 min

Le ministre irakien des Affaires étrangères, Hoshyar Zebari, a annoncé mercredi que Bagdad avait « officiellement » demandé aux Etats-Unis de mener des frappes aériennes contre les djihadistes qui mènent une offensive fulgurante en Irak.

« L’Irak a officiellement demandé l’aide de Washington en vertu de l’accord de sécurité (avec les Etats-Unis) pour mener des frappes aériennes contre les groupes terroristes », a déclaré M. Zebari aux journalistes à Jeddah, en Arabie saoudite, après des consultations inter-arabes sur la situation en Irak en marge d’une réunion ministérielle de l’Organisation de la coopération islamique (OCI).

Mouvements maritimes américains dans le Golfe

Lundi, les Etats-Unis ont annoncé l’envoi dans le Golfe du navire américain USS Mesa Verde, avec 550 Marines et des avions-hélicoptères Osprey à son bord, pour pouvoir envoyer des renforts en cas d’évacuation de l’ambassade américaine à Bagdad.

L’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), un groupe ultra-radical sunnite qui opère aussi en Syrie, a défait sans peine la semaine dernière les troupes régulières irakiennes à Mossoul (nord) et pris le contrôle d’une grande partie de sa province Ninive, de Tikrit, et d’autres secteurs des provinces de Salaheddine, Diyala et Kirkouk.

Depuis, les insurgés sunnites avancent vers le sud, mais les forces irakiennes semblent commencer à relever la tête, reprenant le week-end dernier deux villes près de la capitale.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une