La N-VA rejoint les conservateurs britanniques au Parlement européen

Une humiliation pour Guy Verhofstadt.

Chef du service Monde Temps de lecture: 1 min

La N-VA a finalement décidé, mercredi en fin de soirée, de rejoindre le groupe ECR au Parlement européen, c’est-à-dire le groupe constitué autour des conservateurs britanniques, plutôt que le groupe libéral (ADLE). Guy Verhofstadt avait tout fait pour attirer les nationalistes flamands chez les libéraux. Mardi, la N-VA avait été admise au sein de l’ADLE, avant même d’en avoir fait la demande. Les nationalistes flamands devaient se prononcer mardi soir, mais avaient repoussé leur décision de vingt-quatre heures. Et ils ont donc décidé d’humilier Guy Verhofstadt, le chef fraîchement réélu du groupe parlementaire ADLE, en rejetant son invitation.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une