De Wever: «Il sera très difficile de former un gouvernement de centre-droit»

Le président de la N-VA était sur le plateau de VTM.

Temps de lecture: 2 min

Donnant au JT de VTM sa première interview au sujet de la formation du gouvernement fédéral, Bart De Wever a d’emblée indiqué qu’il sera « très difficile de former un gouvernement dit « suédois » ou de centre-droit ».

Le problème principal ? Les finances : « L’effort budgétaire du gouvernement flamand de trouver un milliard et demi d’euros était juste un amuse-bouche par rapport à ce qu’il faudra faire au niveau fédéral. Il va falloir trouver au moins 15 milliards d’euros pour atteindre les normes européennes. C’est gigantesque. Di Rupo n’a quasi rien fait. Il va falloir mettre les mains dans le cambouis ».

« Di Rupo n’a quasi rien fait »

Il espère la formation rapide d’une coalition suédoise, « mais il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Nous allons commencer les négociations plénières le 18 août ». Il ajoute, « il ne faut pas sous-estimer le travail qu’il y a à faire. Un tel assainissement des finances, c’est du jamais vu depuis la guerre. Ce ne sera pas une promenade de santé. Cela va être très lourd à porter ».

Quant à sa position personnelle au sein de ce gouvernement : « Ma carrière personnelle est secondaire par rapport aux logiques de former des coalitions rationnelles. Si je peux être d’une quelconque utilité, tant mieux, sinon, tant pis ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une