S'identifier S'abonner

Les habitants constatent les dégâts à Ittre: «On a tout perdu» (les photos et vidéos)

La ville d’Ittre a été la plus touchée par les inondations. Trois violents orages ont frappé coup sur coup la région.

Par la rédaction

Temps de lecture: 3 min

Les fortes pluies de mardi ont nécessité d’innombrables interventions des pompiers sur l’ensemble du territoire du Brabant wallon et en particulier à Ittre. Les conditions météorologiques s’étant améliorées, le plan provincial d’urgence a pu être levé.

Deux endroits sont particulièrement touchés : le Clos des Lapins, un lotissement de nouvelles habitations, situé tout en bas d’Ittre et la rue Planchette.

Les orages passés, les habitants d’Ittre ne peuvent que constater les dégâts, certains n’hésitant pas à parler de tsunami alors que beaucoup évoquent « un torrent de boue ». « L’eau est rentrée dans la maison comme un tusnami  », explique cet habitant d’Ittre.

« Un véritable torrent. C’est arrivé en quelques minutes », témoigne un autre habitant.

«  On n’a plus de salon, on a plus de cuisine On vient de faire des rénovations importantes. Il faut tout recommencer. On a jamais vu ça », décrit un autre habitant.

« Ma fosse septique a explosé. Tous les excréments sont rentrés dans la maison », explique un sinistré. «  J’ai fui, j’ai regardé le spectacle avec désolation. On a tout perdu ».

« Je suis venu constater les dégâts », explique un propriétaire qui habite dans une autre maison. « Toute la cuvette du bas était inondée, ça fait plus ou moins 4 mètres de haut. Trois voitures sont inondées, elles se trouvent dans le terrain. On ne les voit pas encore ».

De l’eau « jusqu’au menton »

Les voitures ont été emportées dans le centre d’Ittre où l’eau est montée très vite. Les véhicules se chevauchaient au milieu de certaines rues, encastrées les unes sur les autres. Une habitante raconte ainsi qu’elle a retrouvé deux voitures et un chalet dans son jardin. Chez eux, l’eau est montée très haut et très rapidement. Elle a tout juste eu le temps de se réfugier à l’étage avec ses trois enfants alors que son mari, encore dans le jardin, s’accrochait à un poteau, avec de l’eau jusqu’au menton. « De là où nous étions, nous pouvions le voir et nous avions très peur que le courant ne l’emporte. Finalement, quand l’eau est redescendue, il a fini par se libérer  », explique-t-elle.

Les lieux touchés l’étaient déjà lors des précédentes inondations d’il y a 4 ou 5 ans mais des travaux, dont la création d’un bassin d’orage, devaient remédier à ces désagréments. Des habitants se plaignent aujourd’hui de l’inutilité de ces travaux, d’autant que l’eau est montée encore plus haut que les fois précédentes.

Si aucune victime n’est à déplorer, les dégâts sont donc importants. 400 habitants, dont des personnes âgées, ont même dû être évacués mardi soir par mesure de sécurité. Celles-ci ont été hébergées dans la salle de la rue de la Planchette ou relogées chez d’autres habitants. À la Croix Rouge, on précise que cette évacuation s’est passée sans aucun problème, ni panique.

Les photos des dégâts

Sur votre mobile, les photos et vidéos d’Ittre sous eau

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retour en haut du site Belgique Monde Économie Sports Culture Opinions Techno Sciences et santé So Soir Soirmag Images Le choix de la rédaction Dossiers Archives Bourses Trafic Météo Programmes télé Club du Soir Nous contacter RSS Les voyages du Soir La boutique SoSoir Petites annonces Annonces immobilières Gocar Faire-part et cartes de vœux Photobook Les Œuvres du Soir Toutes nos archives Gérer les cookies Rossel Rossel Advertising References Cinenews Out.be L'Echo SudInfo Metro Kotplanet.be Grenz Echo La Voix du Nord Vlan Rendez-vous En mémoire Sillon belge App Store Optimization Immovlan VLANSHOP