La vente de Neverland désespère les enfants de Michael Jackson

Le ranch mythique de Neverland a été déserté par Michael Jackson en 2005, après son procès pour actes de pédophilie. La star n’y a plus jamais remis les pieds et, dès lors, ne s’est plus souciée ni du sort de ses employés ni de celui des nombreux animaux qu’abritait la propriété de 1085 hectares. Après sa mort, la maison et les meubles qu’elle contenait, sans oublier le parc d’attractions, ont plus ou moins été démantelés puis écoulés par lots. Il a été un temps question de faire de Neverland un musée à la gloire de feu le King of Pop mais cette idée a finalement été abandonnée. Colony Capital, la société qui gère l’héritage Jackson, a annoncé qu’à son grand regret, elle n’avait d’autre choix que de vendre le bien. Ceci pour éponger une partie des dettes contractées par Jackson de son vivant et qui demeurent liées à cette propriété. Prix annoncé, pas moins de 60 millions de Dollars. Quand aux enfants du chanteur défunt, ils sont anéantis par cette nouvelle. Leur porte-parole a fait savoir: Nous sommes frustrés, amèrement déçus et attristés qu’on en arrive à ça. Malheureusement, Michael a perdu le contrôle de Neverland durant sa vie, en raison des conseils d’un ancien manager. Nous espérons que les nouveaux propriétaires respecteront l’importance historique et la nature particulière de cette merveilleuse propriété.