Le chômage des jeunes en chute libre

La situation des moins de 25 ans sur le marché de l’emploi s’améliore durablement. Ce constat vaut pour toutes les régions du pays : le chômage des jeunes est en diminution depuis six mois, tant en Wallonie qu’à Bruxelles, et depuis quatre mois en Flandre. Au 30 juin dernier, il y avait 12.100 jeunes sans emploi à Bruxelles et 40.487 en Wallonie. L’année dernière, à la même époque, il y en avait 43.270 en Wallonie et 13.193 à Bruxelles. Pour les deux régions, la baisse atteint donc 7 %.

La principale raison de cette embellie réside dans l’amélioration du climat économique. Jean-Marc Manfron, responsable des analystes du Forem, explique : « En temps de crise, les entreprises licencient souvent les plus jeunes, qui n’ont pas autant d’expérience que les autres. Et ces jeunes, disponibles en plus grand nombre sur le marché de l’emploi, sont souvent plus vite réengagés quand la reprise revient. » L’emploi des jeunes profite aussi du regain du marché de l’intérim.

La conjoncture n’explique pas tout. Les organismes de l’emploi estiment, sans pouvoir le chiffrer facilement, que les nombreux programmes d’aides à l’embauche ont pu avoir un effet bénéfique pour les plus jeunes.

Notre dossier complet est à découvrir dans notre sélection abonnés.