«Lucy», un nouveau succès pour Besson

L’humain n’utilise que 10 % de ses capacités cérébrales. Lucy, interprétée par Scarlett Johanson, se voit absorber une substance qui décuple ses capacités jusque 100 %. Luc Besson imagine dans le film ce dont un humain serait capable si cela arrivait, théories scientifiques à l’appui. Ce film est empreint d’une réflexion philosophique sur le but de l’existence de l’être humain, avec une fin… on ne peut plus troublante. Le scénario est ponctué d’apparitions de Morgan Freeman qui, avec son air solennel et philosophe habituel, nous explique scientifiquement ce phénomène.

Au niveau des médias, ce film rythmé et absorbant ne passe pas inaperçu ! Il a été entre autres sélectionné pour faire l’ouverture du Festival du Film de Locarno (Suisse).

Encore un succès pour Besson !