Michelle Martin va quitter le couvent de Malonne

Sa demande de déménagement a été acceptée par les autorités judiciaires.

Temps de lecture: 2 min

Selon nos confrères de Sudpresse, Michelle Martin, l’ex-femme de Dutroux, libérée sous conditions il y a deux ans, a demandé et obtenu l’autorisation de changer de résidence. Celle qui a été condamnée à 30 ans de prison quitte donc le couvent de Malonne (Namur) pour une autre adresse. Sa demande a été entendue par le Tribunal d’application des peines de Mons. L’information est confirmée auprès du parquet général de Mons, qui précise ceci. « Mme Martin a obtenu l’autorisation de changer de résidence. Elle a, semble-t-il, voulu se préparer au déménagement annoncé du couvent des sœurs clarisses et à l’obligation pour elle de devoir trouver un autre hébergement ».

Les sœurs clarisses, qui ne forment plus qu’une communauté de neuf personnes, vont en effet quitter le couvent, devenu trop grand pour elles. Quand ? Elles ont toujours gardé le secret sur la date exacte de leur exode chez les franciscains de Woluwe-Saint-Pierre, mais il semble que les bâtiments là-bas ont besoin de travaux pour les accueillir et que leur arrivée n’est pas attendue avant une grosse année.

Où va-t-elle résider ? Pas de communication

Cela montre donc que Michelle Martin aspire à autre chose et anticipe avec une belle marge de sécurité. Il faut dire que si elle se retrouve sans adresse, c’est le retour assuré à la case « prison » puisqu’un logement est la condition sine qua non à sa libération.

Michelle Martin a donc proposé une nouvelle adresse pour vivre. Et ce nouveau lieu de résidence a reçu l’aval du tribunal. Où va-t-elle résider ? L’information n’a pas été communiquée : les forces de l’ordre veulent éviter à tout prix de nouvelles démonstrations de force de la part de la population. Pour rappel, l’arrivée de Michelle Martin au couvent de Malonne en août 2012 avait été chahutée par de nombreux manifestants.

Obligée de rester en Belgique

Une chose est sûre, c’est que Michelle Martin résidera toujours en Belgique, puisqu’elle n’a pas demandé l’autorisation de quitter le pays. Elle restera sans doute en région namuroise puisqu’elle suit des cours de droit au centre-ville. Elle n’habitera en tout cas pas en province de Liège ni dans le Limbourg, puisque ces régions lui ont été interdites, afin qu’elle ne croise pas les familles des victimes. Selon le parquet général, le déménagement de Michelle Martin n’a pas encore eu lieu. Mais elle est libre de faire ses cartons quand elle le désire.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une