Accueil

Selon Valls, Montebourg a franchi une ligne jaune avec ses critiques

Le ministre français de l’Economie juge la politique économique française trop austéritaire.

Temps de lecture: 1 min

L’entourage de Manuel Valls a déclaré dimanche à l’AFP qu’une «ligne jaune» avait été «franchie» et que le Premier ministre était «décidé à agir» après les critiques du ministre Arnaud Montebourg contre la politique économique du gouvernement.

«On considère qu’une une ligne jaune a été franchie dans la mesure où un ministre de l’Economie ne peut pas s’exprimer dans de telles conditions sur la ligne économique du gouvernement et sur un partenaire européen comme l’Allemagne. Donc le Premier ministre est décidé à agir», a affirmé cette source.

Une politique économique trop austéritaire

Depuis sa fête annuelle de Frangy-en-Bresse au lendemain d’une interview très commentée dans les colonnes du Monde, le ministre de l’Economie a assumé avoir «proposé» et «sollicité» une «inflexion majeure de notre politique économique», jugée trop austéritaire.

Fustigeant la droite allemande et jugeant qu’il avait le «devoir» de «ne pas se taire», le ministre a ajouté qu’il se devait de «proposer des solutions alternatives» à ce qui constitue «l’échec de la zone euro», donc de la France, à «retrouver le chemin de la croissance», devant plusieurs centaines de ses partisans, venus le retrouver dans son fief électoral.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une