Amérique latine : un habitant sur trois menacé de pauvreté

Quelque 200 millions de Latino-Américains, soit plus d’un tiers de la population de la région, risquent de tomber dans la pauvreté en raison de leurs faibles revenus, a annoncé mardi, au Salvador, le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud). «La population vulnérable, avec des revenus de quatre à dix dollars par jour», a augmenté de 35% en 2000 à 38% en 2012, selon l’étude du Pnud publiée mardi, et, faute d’intégrer la classe moyenne, «la population en risque de tomber dans la pauvreté, de par leurs revenus, approche les 200 millions». Dans ce segment, selon l’organisme de l’Onu, près de la moitié (98,5 millions) ont un emploi, ce qui n’empêche pas leur précarité: 49,6% de ces travailleurs n’ont pas accès à des services de santé, 46,1% n’ont pas le droit à une retraite et 53,2% n’ont pas de contrat de travail.