S'identifier S'abonner

Tout savoir sur Ebola si le cas bruxellois se confirme

Le diagnostic sur l’homme hospitalisé sera connu dans deux jours.

Par la rédaction

Temps de lecture: 3 min

Voilà 15 jours que l’homme hospitalisé à Bruxelles est revenu des régions africaines touchées par la maladie. Il a fort probablement eu des contacts avec de nombreuses personnes en Belgique. Que faire si le diagnostic est avéré ? L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) y répond en 5 questions.

1. Comment se contracte le virus Ebola ?

« L’infection se produit par contact direct avec le sang (peau abîmée, blessure, muqueuse), les liquides biologiques ou les sécrétions (selles, urines, salive ou sperme) des sujets infectés. Il faut éviter les contacts du sang avec des objets contaminés par les liquides infectieux d’un malade, comme des vêtements et du linge de lit souillés, ou des aiguilles usagées. L’être humain reste contagieux tant que le virus est présent dans son sang et ses sécrétions. Quand un patient est autorisé à retourner chez lui, il n’est plus contagieux. Il ne peut plus infecter d’autres personnes dans sa communauté. Après guérison, les hommes peuvent néanmoins continuer à transmettre le virus par le sperme à leur partenaire pendant une période allant jusqu’à 7 semaines. Il est donc important qu’ils évitent les rapports sexuels pendant cette durée. »

2. Qui sont les personnes exposées ?

« Outre le personnel médical, les personnes les plus exposées sont les membres de la famille ou toute autre personne ayant des contacts proches avec les sujets infectés. Un éventuel risque supplémentaire pour les personnes affaiblies par d’autres maladie doit encore être étudié. »

3. Quels sont les symptômes de la maladie ?

« L’apparition brutale de fièvre, une faiblesse intense, des douleurs musculaires, des céphalées et l’irritation de la gorge sont des signes et symptômes typiques. On observe ensuite des vomissements, une diarrhée, une éruption cutanée, des troubles de la fonction rénale et hépatique et, dans certains cas, des hémorragies internes et externes.

La période d’incubation, c’est-à-dire le temps écoulé entre l’infection et l’apparition des symptômes, va de 2 à 21 jours. Le patient devient contagieux à partir du moment où des symptômes se manifestent. Il ne l’est pas pendant la période d’incubation. »

4. Quand faut-il consulter ?

« Toute personne qui est allée dans une zone où le virus Ebola est présent ou qui a été en contact avec un cas avéré ou suspect et qui commence à avoir des symptômes doit consulter immédiatement. La rapidité des soins médicaux est essentielle pour améliorer les chances de survie. »

5. Quel est le traitement ?

Les malades gravement atteints ont besoin de soins intensifs de soutien. Ils sont souvent déshydratés et il faut leur administrer des liquides par voie intraveineuse ou des solutions contenant des électrolytes pour la réhydratation orale. Il n’y a pas actuellement de traitement spécifique. Certains patients guérissent avec les soins médicaux adaptés à leur cas. Pour aider à endiguer toute nouvelle propagation du virus, il faut isoler les cas suspects ou confirmés. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retour en haut du site Belgique Monde Économie Sports Culture Opinions Techno Sciences et santé So Soir Soirmag Génération Demain la Terre Images Le choix de la rédaction Dossiers Archives Bourses Trafic Météo Programmes télé Club du Soir Nous contacter RSS Concours Les voyages du Soir La boutique SoSoir Petites annonces Annonces immobilières Gocar Faire-part et cartes de vœux Photobook Les Œuvres du Soir Toutes nos archives Gérer les cookies Rossel Rossel Advertising References Cinenews Out.be Passion Santé L'Echo SudInfo Metro Kotplanet.be Grenz Echo La Voix du Nord Vlan Rendez-vous En mémoire Sillon belge App Store Optimization Immovlan VLANSHOP