Les Etats-Unis, l’Europe et l’Otan devraient armer l’Ukraine, affirme un responsable américain

Le président de la commission des Affaires Etrangères du Sénat, le démocrate Robert Menendez, a estimé dimanche que les Etats-Unis et l’Otan devraient fournir des armes à l’Ukraine pour combattre l’invasion russe, une option qui selon lui pourrait être envisagée dès à présent par la Maison Blanche.

«  Il n’est plus question de rebelles séparatistes qui combattent dans l’est de l’Ukraine, mais d’une invasion russe directe (…) avec des milliers de soldats, des missiles et des chars », a-t-il déclaré sur CNN, depuis Kiev. «  Je pense que cette option (de fournir des armes aux Ukrainiens, ndlr) pourrait très bien être envisagée dès à présent » par l’administration Obama.

Jusqu’à présent, les Etats-Unis, l’Europe et l’Otan se bornent à donner à Kiev une aide excluant des armes. Mais «  on peut considérer que les circonstances ont changé », a poursuivi Robert Menendez. Le sénateur a cependant exclu l’envoi de troupes américaines ou de l’Otan sur place. Il a aussi appelé à davantage de sanctions visant certains secteurs clé de l’économie russe comme l’énergie et la finance.

« Nous voulons des armes »

Vendredi, Ihor Dolhov, chef de la délégation ukrainienne auprès de l’Otan, avait indiqué que «  l’Ukraine avait besoin de davantage d’aide y compris militaire », regrettant que l’Alliance n’ait pas fourni d’armes.

«  Nous pouvons assurer notre propre protection, mais nous avons besoin de l’aide » des Alliés «  pour arrêter l’agression » de la Russie, avait-il dit, insistant : «  Nous voulons » des armes.

L’Otan évalue à un millier le nombre des soldats russes combattant dans l’est de l’Ukraine aux côtés des séparatistes et à 20.000 le nombre de ceux massés le long de la frontière.