Colombie: un mort et trois blessés dans deux attentats attribués aux FARC

Deux attentats attribués à la guérilla des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) ont fait un mort et trois blessés mardi dans le nord-est de la Colombie, a annoncé la police.

Le premier attentat a eu lieu dans la nuit de vendredi à samedi à Guadalupe dans le départemant d’Antoquia (nord-est). Un motocycliste a été arrêté par des agents de police qui lui demandaient ses papiers. « Il a dit qu’il ne les avait pas et s’est éloigné pour aller les chercher. Et c’est là qu’il a déclenché une charge explosive sur l’engin à l’aide d’un détonnateur à distance », a expliqué le colonel Gustavo Chavarro, commandant de la police du département.

Un agent de police est mort et un autre a été blessé, ainsi qu’une passante lors de cette explosion que le commandant a attribuée aux FARC. « On a observé une ingérence dans cette ville du Front 36 des FARC qui sont responsables de ce crime », a ajouté le responsable de la police.

Dans une autre commune, Peque, dans le même département, un individu en vêtements civils a tiré sur le poste de police blessant un policier, selon la même source.

Selon les chiffres officiels les FARC comptent quelque 8.000 combattants en Colombie.

Ce mouvement de guérilla est engagé avec le gouvernement colombien depuis novembre 2012 dans des négociations de paix à la Havane, sans qu’il y ait d’accord de cessez-le-feu préalable.