Delvaux inaugure sa boutique parisienne

Dopée à l’énergie positive depuis la prise de participation de Fung Brands Limited, Delvaux, la plus ancienne maison de maroquinerie de luxe au monde, bouscule les codes et accélère sa croissance à l’international au travers de son propre réseau de points de vente.

Déjà disponibles à Paris aux Galeries Lafayette Haussmann et au Bon Marché Rive Gauche, les collections de la griffe belge peuvent dès à présent s’acquérir dans un splendide écrin parisien exclusivement dédié aux créations imaginées à l’Arsenal, le QG bruxellois du label. La concrétisation d’un projet ambitieux porté depuis de longs mois. D’ailleurs, en connaissant la pénurie d’emplacements commerciaux premium dans la capitale française due à la recherche active de dizaines marques de luxe qui s’internationalisent, on comprend d’autant mieux l’esprit assurément festif qui régnait vendredi soir lors de l’inauguration officielle, en cette quatrième journée de Fashion Week à Paris.

Située au numéro 151-154 de la Galerie de Valois, sous les arcades des majestueux jardins du Palais-Royal, à deux pas de prestigieux voisins tels le chasseur Pierre Hardy ou encore du premier espace parisien de la créatrice anglaise Stella McCartney, la boutique Delvaux offre à ses visiteurs une expérience unique signée par deux artistes de renom : Martine Feipel et Jean Bechameil, le duo luxembourgeois à qui l’on doit également le relooking réussi de la boutique de la Galerie de la Reine, à deux pas de la Grand-Place de Bruxelles.

Spacieux, lumineux, ces points de vente nouvelle génération prônent un luxe non ostentatoire et magnifient le patrimoine d’origine. A Paris, mosaïques au sol, sublime escalier ayant appartenu aux frères Lumière et sceaux rachetés à un précédent propriétaire actif dans la gravure, habillent le magasin tout en révélant son âme originelle.

Cette journée d’inauguration parisienne était également l’occasion pour la marque de présenter à la presse sa collection printemps-été 2015.

Nous avons pu y découvrir une ligne ayant pour fil conducteur la Normandie. La couleur dominante ? Le cuivre, rappelant les paysages de cette région de France. Le rose « Flamingo » et le jaune « Mimosa » illuminent l’ensemble.

Alliance de classicisme et d’accents audacieux, les modèles de la saison prochaine se parent de « Toile de Cuir », la signature intemporelle de l’illustre maroquiner, d’alligator, de python, de cuir d’autruche ou encore de crin tissé en étoffe. Des pièces d’exception qui portent l’artisanat belge vers de nouveaux sommets.