S'identifier S'abonner

Les éoliennes, une énergie propre mais pas sans bruit

Une étude révèle que la composition physique de l’oreille interne était « radicalement » modifiée suite à l’exposition au bruit de basse fréquence.

Par la rédaction

Temps de lecture: 2 min

Une étude menée par une équipe de scientifiques de l’Université de Munich publiée mercredi émet la possibilité d’un danger auditif pour les humains aux abords des éoliennes.

Vivre à proximité de parcs éoliens pourrait causer des dommages auditifs

Suite aux expériences réalisées par l’étude destinée à la promotion des sciences, il s’est avéré que la composition physique de l’oreille interne était «  radicalement » modifiée suite à l’exposition au bruit de basse fréquence, comme celui émis par les éoliennes.

Les changements ont été détectés dans une partie de l’oreille appelée la cochlée, une cavité en forme de spirale qui est essentielle pour l’audition et l’équilibre. « Nous avons exploré un phénomène très curieux dans l’oreille humaine : de faibles sons qu’une oreille humaine saine émet en permanence », a déclaré le Dr Marcus Drexl, l’un des auteurs du rapport.

« Ce sont comme un sifflement constant très faible qui sort de votre oreille, comme un sous-produit du processus auditif. Nous avons utilisé ces derniers comme une indication dans le changement de l’oreille interne », a-t-il affirmé.

« Habituellement, le son émis par l’oreille reste à la même fréquence », a-t-il déclaré. Il poursuit : «  Mais la chose intéressante est qu’après l’exposition, ces sons ont changé de façon radicale. Ils ont commencé à osciller lentement sur une couple de minutes. Cela peut être interprété comme une modification des mécanismes de l’oreille interne, produite par le bruit de basse fréquence. »

La publication de cette étude émettra aussi beaucoup de bruits

Dr Drexl déclare que cette étude « pourrait aider à expliquer certains des symptômes des personnes qui vivent près des éoliennes par rapport à leurs troubles du sommeil, des problèmes d’audition et de l’hypertension ».

« Nous ne savons pas ce qui se passe si vous êtes exposé à de plus longues périodes, [par exemple] si vous vivez à côté d’une éolienne et d’écouter ces sons pendant des mois ou des années. », a-t-il affirmé.

Selon le journal « The Telegraph », la recherche ravira sûrement les critiques des parcs éoliens, qui se plaignent depuis longtemps de leurs effets néfastes sur la santé de ceux qui y vivent à proximité.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retour en haut du site Belgique Monde Économie Sports Culture Opinions Techno Sciences et santé So Soir Soirmag Images Le choix de la rédaction Dossiers Archives Bourses Trafic Météo Programmes télé Club du Soir Nous contacter RSS Les voyages du Soir La boutique SoSoir Petites annonces Annonces immobilières Gocar Faire-part et cartes de vœux Photobook Les Œuvres du Soir Toutes nos archives Gérer les cookies Rossel Rossel Advertising References Cinenews Out.be L'Echo SudInfo Metro Kotplanet.be Grenz Echo La Voix du Nord Vlan Rendez-vous En mémoire Sillon belge App Store Optimization Immovlan VLANSHOP