De l’art de se garer en respectant les handicapés

société «Parkeerkunst» à Bruxelles-Ville

Temps de lecture: 1 min

Ils sont 1.500 chaque année, les automobilistes bruxellois qui se font pincer par la police pour avoir stationné leur véhicule sur un emplacement réservé aux personnes à mobilité réduite. Pour combien qui ne le sont pas… En tout cas, c’est pour taper sur le clou de cet acte de civisme basique qui consiste à respecter ces places de parking réservées, que l’échevin chargé de l’Egalité des chances à Bruxelles, Mohamed Ouriaghli (PS), a lancé ce jeudi après-midi la campagne de sensibilisation « Parkeerkunst », en partenariat avec la Communauté flamande.

L’idée ? « Rendre visuelle l’importance de ces places de stationnement grâce à l’art », explique l’échevin dans un communiqué. Les initiateurs ont donc demandé à deux artistes, l’un valide et l’autre porteur d’un handicap, de réaliser en duo une œuvre d’art sur une place de parking « bleue », afin de «  de responsabiliser tant et plus les automobilistes qui ne se rendent pas compte des énormes difficultés éprouvées par les PMR dans leurs déplacements quotidiens » , souligne l’échevin.

Ces œuvres sont à voir pour les amateurs (y compris les piétons) entre la rue de l’Ecuyer et la rue de l’Evêque, au 42 place du Sablon et au 276 boulevard Emile Bockstael (à partir du 10 octobre pour cette dernière).

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une