S'identifier S'abonner

Yves Vasseur (Mons 2015): «La ville sera métamorphosée»

Le commissaire général de Mons 2015, Yves Vasseur, a répondu à vos questions.

Par la rédaction

Temps de lecture: 2 min

A quatre mois de l’inauguration de Mons 2015, Yves Vasseur estime que 2 millions de personnes viendront visiter Mons en 2015 et participeront aux multiples événements de la Capitale européenne de la Culture. Cependant, pour la plupart des Montois, l’avenir de capitale européenne de la culture de leur ville s’est surtout manifesté jusqu’ici par de nombreux chantiers. Ils vont modifier en profondeur l’image de la ville et lui préparent peut-être un avenir triomphant, que ce soit en termes de culture, de tourisme ou de développement économique.

Le résumé du chat avec Yves Vasseur, le commissaire général de Mons 2015.

Qu’attendez-vous pour la journée d’inauguration, le 24 janvier ?

Yves Vasseur : « La fête d’ouverture donnera le ton de l’année, dans une fête ouverte à tous, conviviale, généreuse qui aura pour thématique l’éblouissement : mettre de la chaleur et de la lumière dans une soirée d’hiver et surtout faire découvrir une ville métamorphosée tant à ceux qui la connaissent déjà qu’à ceux qui la découvrent. Bienvenue le 24 janvier ! »

Une ville « métamorphosée », c’est un slogan ou ça sera réellement le cas ?

Yves Vasseur : « Ville métamorphosée, c’est plus qu’un slogan. D’impressionnants travaux se terminent à Mons renouvelant complètement le cadre urbain, rues, façades, places publiques, etc. De plus un nombre impressionnant d’infrastructures s’ouvrira d’ici 2015 : 5 nouveaux musées, Arsonic, un centre pour les musiques émergentes, un centre de congrès, une maison pour le design, et j’en passe. Du jamais vu, je crois, dans une ville moyenne depuis des années. Donc, je pense vraiment que le mot « métamorphose » n’est pas usurpé. »

Pour rester dans la continuité, Mons rempliera-t-elle les impératifs de la ville de demain ?

Yves Vasseur : « Je pense vraiment que dans l’Europe de demain, ces villes auront une importance prépondérante et des cartes à jouer en termes de mobilité, face à l’engorgement des grands centres, de bien-être, de sécurité, etc. C’est très clairement ces atouts-là que Mons va jouer à l’avenir. D’ailleurs, dans les motivations d’un investisseur comme Google figuraient très clairement ces indicateurs au côté des exigences techniques ou technologiques. »

« Mons s’implique fortement dans les nouvelles technologies (plus de cent entreprises créées depuis 4 ans, plus de mille emplois créés), forte de ses deux universités, et se basant sur ses ressources touristiques, patrimoniales (4 chefs-d’œuvre reconnus au patrimoine de l’Unesco) et culturelles, s’impose petit à petit comme un havre de créativité propice à un redéploiement économique nécessaire. »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retour en haut du site Belgique Monde Économie Sports Culture Opinions Techno Sciences et santé So Soir Soirmag Images Le choix de la rédaction Dossiers Archives Bourses Trafic Météo Programmes télé Club du Soir Nous contacter RSS Les voyages du Soir La boutique SoSoir Petites annonces Annonces immobilières Gocar Faire-part et cartes de vœux Photobook Les Œuvres du Soir Toutes nos archives Gérer les cookies Rossel Rossel Advertising References Cinenews Out.be L'Echo SudInfo Metro Kotplanet.be Grenz Echo La Voix du Nord Vlan Rendez-vous En mémoire Sillon belge App Store Optimization Immovlan VLANSHOP