Les F16 belges ont effectué une trentaine de missions, dont deux attaques contre l’EI

Les six F16 sont en mission depuis deux semaines. En reconnaissance, ils soutiennent aussi les troupes au sol tout en évitant les dommages collatéraux.

Temps de lecture: 2 min

Les six chasseurs-bombardiers F-16 belges engagés depuis le 1er octobre dans la lutte contre les djihadistes de l’Etat islamique (EI) en Irak ont effectué à ce jour une trentaine de missions, dont deux se sont traduites par un largage de bombes contre des cibles terroristes, ont indiqué lundi de hauts responsables militaires.

Ces avions, qui opèrent depuis la Jordanie voisine, ont attaqué le 5 octobre un groupe d’insurgés équipé d’un mortier qui s’en prenait à des troupes terrestres de la coalition – soit des militaires irakiens, soit des peshmergas (combattants kurdes). Et le 7 octobre, ils ont attaqué un « technical » (une jeep armée), a précisé le « patron » de la composante Air, le lieutenant-général Claude Van de Voorde, lors d’un point de presse à Bruxelles.

La plupart des missions sont « de reconnaissance armée » à moyenne altitude, ce qui signifie de longues patrouilles avec la possibilité d’intervenir sur demande des troupes au sol par le biais d’un centre de commandement installé au Qatar.

Éviter les dommages collatéraux

Mais toutes les demandes ne se traduisent pas nécessairement par une attaque au sol.

« Il y a eu des situations où l’on a dit que l’on n’intervient pas » en raison d’un risque trop important de dommages collatéraux, a souligné le général Van de Voorde.

Trois responsables belges sont ainsi déployés au sein de ce centre de commandement (« Combined Air Operations Centre », CAOC) installé sur la base aérienne qatarie d’al-Udeid : un officier-pilote, un conseiller juridique et un spécialiste en renseignement pour donner leur aval (ou non) aux missions confiées aux pilotes belges.

Chargement
Le fil info
Tous

En direct

Le direct

    Sur le même sujet La UneLe fil info

    Allez au-delà de l'actualité

    Découvrez tous les changements

    Découvrir

    À la Une