L’embargo russe va profiter… aux pauvres danois

Le groupe laitier danois Arla a annoncé jeudi qu’il allait donner aux pauvres du pays 15 tonnes de fromage touchées par l’interdiction d’importer des produits de l’Union européenne en Russie.

«  Arla a réussi à réaffecter tous les produits concernés vers d’autres marchés, mais une petite partie, pour diverses raisons, ne peut pas être réemballée et vendue », a déclaré l’entreprise dans un communiqué. Ces 15 tonnes iront à la Banque alimentaire, qui collecte habituellement auprès des grossistes et détaillants pour redistribuer aux nécessiteux.

Arla, une coopérative de fermiers de sept pays européens, a expliqué que certains de ses fromages avaient des épices ou arômes spécifiquement conçus pour les consommateurs russes. On y trouve des goûts peu appréciés dans les produits laitiers au Danemark, comme bleuet, olives ou roquette. «  Pour nous c’est un don très important qui peut bénéficier à plusieurs milliers de gens », a déclaré la présidente de la Banque alimentaire, Karen-Inger Thorsen.

En rétorsion contre des sanctions qui l’empêchent d’exporter, la Russie interdit depuis août les importations de viandes, fruits et légumes, produits de la mer et produits laitiers d’Australie, du Canada, des États-Unis, de Norvège et de l’Union européenne.