Camionnette en feu, voitures retournées: photos et vidéos des affrontements entre manifestants et policiers

Des incidents ont éclaté du côté de la gare du Midi, vers 14h, alors que la manifestation, qui a rassemblé entre 100.000 et 120.000 personnes, se dispersait.

Des manifestants sont montés sur la petite ceinture, près de la porte de Hal. Plusieurs centaines de manifestants – des dockers du port d’Anvers et de Gand, des métallos liégeois des jeunes d’extrême-gauche – ont affronté les policiers, leur lançant des pavés, incendiant des véhicules, dont une moto de la police. La police a répliqué avec des gaz lacrymogènes et des autopompes.

La police a chargé la foule jeudi vers 16 heures afin de disperser les manifestants. Les manifestants se sont alors réfugiés sur l’avenue de Stalingrad, avant de se disperser du côté du Boulevard de Midi.

La Croix-Rouge de Belgique a effectué 36 soins sur place et procédé à 24 évacuations vers des hôpitaux. Des policiers et des manifestants figurent parmi les blessés mais leur vie n’est pas en danger.

La secrétaire d’État bruxelloise Cécile Jodogne, en charge du Service de l’Incendie et de l’Aide Médicale Urgente, a fermement dénoncé les violences exercées contre les pompiers ambulanciers et la dégradation de leur matériel de travail lors de la manifestation nationale. « S’en prendre ainsi aux postes médicaux, mis en place pour porter secours immédiatement aux manifestants, est inadmissible», a-t-elle commenté.

Plusieurs syndicalistesont déploré ces incidents qu’ils estiment «contre-productifs».

-> Le compte rendu de la manifestation nationale

Les photos et vidéos des violences

(cliquez ici si vous êtes sur mobile)