Rome accueillera le sommet des Prix Nobel à la place de l’Afrique du Sud

Rome accueillera un sommet des prix Nobel de la paix qui était prévu au Cap mais a été annulé en raison du refus des autorités sud-africaines de délivrer un visa au dalaï-lama, ont annoncé dimanche les organisateurs.

La 14ème édition du sommet des prix Nobel de la paix aura lieu du 12 au 14 décembre dans la capitale italienne, a déclaré le secrétariat de la manifestation.

Rome est la ville d’origine de ce type de sommet dont elle a accueilli les huit premiers.

Début octobre, la ville du Cap avait déclaré que « les prix Nobel et les institutions lauréates participantes sont convenus, en l’absence de visa accordé au dalaï-lama, de renoncer à leur participation collective pour protester contre cette décision ».

Une décision diplomatique

C’est la troisième fois que le dalaï-lama, accusé par la Chine de vouloir l’indépendance du Tibet, est traité en indésirable en Afrique du Sud depuis l’accession au pouvoir du président Jacob Zuma en 2009.

Le pays, sous sa conduite, a fait le choix d’une diplomatie pro-chinoise, et plus généralement, directement au service de ses intérêts économiques, quitte à laisser de côté les questions de gouvernance et de droits de l’homme chères aux prédécesseurs de Jacob Zuma, Nelson Mandela (1994-99) et Thabo Mbeki (1999-2008).

Le sommet des prix Nobel de la paix devait se tenir pour la première fois en Afrique et être dédié à la mémoire de Nelson Mandela décédé en décembre dernier.