Accueil

Le parking du Jeu de balle est le plus contesté

Temps de lecture: 2 min

A en croire Julie Gerbaud, présidente de l’association des commerçants de l’ancienne caserne de la place du Jeu de balle, c’est à la naissance d’un vrai mouvement populaire de contestation qu’on assiste dans les Marolles. Trois pages Facebook de protestation ont été créées contre le projet de parking, et une pétition en ligne lancée ce mardi recueillait déjà à 21 heures plus de 2.200 signatures contre les « schieven architekten ».

« Le quartier se sent attaqué, explique Julie Gerbaud, et les commerçants n’étaient pas demandeurs d’un tel parking. » Ses arguments ? Ils tombent en rafale : à proximité, le parking de la porte de Hal n’est que peu utilisé. Mal signalé, mal balisé, insécurisant, il n’attire pas, « et il n’y a pas de raison que les gens utilisent davantage un nouveau parking », estime-t-elle. Ensuite, avec un sens unique inchangé dans la rue Blaes, il ne fera qu’attirer des voitures en plus grand nombre. Il y a aussi « la communication très maladroite » des autorités : « Jusqu’au 5 novembre, l’échevine du Commerce Marion Lemesre (MR) nous assurait qu’il n’y aurait pas de parking », dit-elle. Puis le calendrier, très court, avec un appel d’offres annoncé pour avril et un début de chantier en août. Enfin, il y a l’impact sur le commerce : « Avec la crise, déjà, la plupart seront contraints à la fermeture… »

Chargement
Le fil info
Tous

En direct

Le direct

    La Une Le fil info

    Allez au-delà de l'actualité

    Découvrez tous les changements

    Découvrir

    À la Une