Elections clé à Taïwan pour jauger la perte d’influence du Kuomintang

Temps de lecture: 1 min

Les habitants de Taïwan ont voté ce samedi pour désigner leurs élus locaux, un scrutin qui pourrait tourner à la déroute pour le Kuomintang (KMT), le parti au pouvoir, favorable au resserrement des liens avec Pékin.

Bien que locale, cette élection fait l’objet de toute l’attention de la Chine populaire, qui considère Taïwan comme lui appartenant et n’a pas renoncé à la réunification avec l’« île rebelle », par la force si nécessaire.

Le scrutin donnera une bonne indication de la perte de popularité du Kuomintang (KMT) --l’ancien ennemi nationaliste de la Chine-- et de son chef Ma Ying-jeou, l’actuel président de Taïwan. Et ce, deux ans avant un scrutin présidentiel à fort enjeu.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une