La reine Fabiola lègue son héritage aux «Œuvres de la reine»

Par testament rédigé durant les dernières années de sa vie, la reine Fabiola a décidé de léguer tout son patrimoine privé à l’ASBL des « Œuvres de la reine ». Cette ASBL a été créée à l’occasion du mariage de Baudouin et Fabiola en 1960, et a en effet pour objet d’accorder des aides d’urgence et limitées aux personnes défavorisées et les plus nécessiteuses en Belgique.

Selon nos informations, un inventaire du patrimoine privé de la reine Fabiola va (classiquement) être effectué, afin de pouvoir déterminer précisément ce qui sera légué aux « Œuvres de la Reine ». Fabiola n’ayant pas eu de descendants directs, elle a donc fait ce choix (plutôt que celui de ces neveux et nièces par exemple) comme destination de son héritage.

Le Palais confirme nos informations mais ne souhaite pas donner davantage de détails, considérant qu’il s’agit d’une affaire privée, puisque concernant le patrimoine privé de la défunte reine.

Voilà qui devrait contribuer à restaurer l’image d’une reine populaire, mais qui, depuis les révélations en 2013 concernant les trois fondations qu’elle avait créées pour aider financièrement ses neveux et des organisations catholiques, avait écorné son image.

On lui avait reproché de vouloir éluder le fisc (les droits de succession sont nettement moins importants dans le cadre d’une fondation que lors d’une succession classique entre tante et neveux) et on l’avait soupçonnée d’utiliser une partie de sa dotation publique pour alimenter ses fondations. Fabiola avait fermement nié. Son testament constitue le point final à sa réplique aux critiques.

-> Lire aussi : Les funérailles de la reine Fabiola auront lieu le 12 décembre

Ci-dessous, l’annonce des funérailles par Charles Michel