S'identifier S'abonner

Les États-Unis annoncent un rapprochement historique avec Cuba

Barack Obama et Raoul Castro se sont exprimés simultanément ce mercredi. Une première depuis 1961.

Par la rédaction

Temps de lecture: 2 min

Les États-Unis vont entamer un rapprochement « historique » avec Cuba prévoyant en particulier le rétablissement des relations diplomatiques avec le régime communiste et l’allégement des sanctions économiques imposées depuis 1962, a annoncé mercredi un responsable américain.

Le président américain Barack Obama et son homologue cubain Raul Castro, qui se sont parlé mardi au téléphone se sont exprimés respectivement depuis Washington et La Havane. Les États-Unis et Cuba, séparés seulement par les 150 km du détroit de Floride, n’ont plus de relations diplomatiques officielles depuis 1961.

>>> Lire aussi : un demi-siècle de relations conflictuelles entre Cuba et les États-Unis (chronologie)

L’ouverture d’un « nouveau chapitre »

Barack Obama a annoncé mercredi l’ouverture d’un «  nouveau chapitre » avec Cuba, s’engageant à examiner avec le Congrès américain la levée de l’embargo imposé depuis un demi-siècle par les États-Unis à l’île communiste.

«  L’isolement de Cuba n’a pas fonctionné », a déclaré le président américain lors d’une allocution historique depuis la Maison Blanche, prônant une «  nouvelle approche » et déclarant en espagnol : «  Nous sommes tous Américains ».

Le pape François a exprimé sa «  grande satisfaction » pour la «  décision historique » de Cuba et des États-Unis d’établir des relations diplomatiques, a indiqué le Saint-Siège, confirmant une médiation personnelle du pape.

Dans un communiqué, le Vatican a confirmé l’envoi de deux lettres du pape aux présidents Raul Castro et Barack Obama. Il a confirmé aussi que le Vatican avait reçu des délégations des deux pays en octobre, et avait offert ses «  bons offices ».

>>> Lire aussi : Obama, l’histoire des Amériques est en marche, l'édito de Véronique Kiesel

Fidel Castro pas impliqué dans les discussions

Les présidents Barack Obama et Raul Castro ont finalisé un échange de prisonniers et convenu de mesures historiques de rapprochement entre les deux pays dans un coup de téléphone mardi, a indiqué mercredi un responsable américain.

L’appel a duré entre 45 minutes et une heure, a-t-on précisé de même source. Un responsable a également précisé que Fidel Castro n’avait «  pas été impliqué dans les discussions ».

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retour en haut du site Belgique Monde Économie Sports Culture Opinions Techno Sciences et santé So Soir Soirmag Images Le choix de la rédaction Dossiers Archives Bourses Trafic Météo Programmes télé Club du Soir Nous contacter RSS Les voyages du Soir La boutique SoSoir Petites annonces Annonces immobilières Gocar Bons plans Comparateur Guide d'achat Codes promos Belgique Faire-part et cartes de vœux Photobook Les Œuvres du Soir Toutes nos archives Gérer les cookies Rossel Rossel Advertising References Cinenews Out.be L'Echo SudInfo Metro Kotplanet.be Grenz Echo La Voix du Nord Vlan Rendez-vous En mémoire Sillon belge App Store Optimization Immovlan VLANSHOP