Le 11h02: «Interdire Zemmour en Belgique? Ce serait absurde!»

La venue d’Eric Zemmour en Belgique est contestée, suite à l’interview qu’il a accordée au «Corriere della Sera». Peut-on l’interdire?

Il faudrait déjà trouver une raison de l’interdire. Ses propos font polémique depuis 15 ans. Interdire sa venue serait absurde. On oublie trop souvent que la Belgique est un Etat particulièrement moderne. Dans notre Constitution, il est marqué qu’il ne peut y avoir de censure préalable.

Un précédent avait déjà eu lieu en Belgique avec la polémique sur la venue de Dieudonné?

On ne peut interdire à certaines personnes de venir en Belgique après avoir été condamnées pour l’un ou l’autre propos. Il y a des lois qui permettent de punir des gens qui tiennent des propos d’incitation à la haine raciale, mais aucune loi ne prescrit qu’on peut interdire par avance quelqu’un de s’exprimer. On peut regretter que des gens comme Zemmour pensent ce qu’ils pensent, mais si on interdit aux gens de penser ce qu’ils veulent, on rentre dans la dictature.

Ne joue-t-on pas son jeu en l’interdisant de s’exprimer?

Absolument. Il est hallucinant de voir le clivage politique qu’il y a derrière cette affaire en France. Les gens de gauche, dont la liberté d’expression est pourtant l’ADN, disent qu’il faut interdire Zemmour parce qu’il ne pense pas correctement. Où est-on? En Iran? En Corée du Nord? J’estime qu’il faut laisser les gens s’exprimer pour pouvoir leur répondre et démonter leur argumentation. Quand on empêche des gens de parler, on en fait des martyrs. On met un couvercle sur une cocotte mais celle-ci continue de bouillir et la pression monte!

Revoir le 11h02 sur mobile