Le détenu Frank Van Den Bleeken ne sera pas euthanasié

La procédure d’euthanasie de Frank Van Den Bleeken, délinquant sexuel récidiviste interné depuis trente ans, a été arrêtée par les médecins, a fait savoir mardi le ministre de la Justice Koen Geens. Ce dernier a décidé que Frank Van Den Bleeken sera transféré au centre de psychiatrie légale de Gand. Il pourrait éventuellement être accueilli plus tard dans un centre spécialisé aux Pays-Bas.

Frank Van Den Bleeken avait reçu en septembre l’autorisation, via un arrêt de la cour d’appel de Bruxelles, d’être euthanasié. Cette euthanasie était censée intervenir dimanche au sein de la prison de Bruges.

Le ministre n’a pas précisé les motifs qui ont amené les médecins à interrompre la procédure d’euthanasie. Il a fait valoir le «secret professionnel» derrière lequel s’est retranché le corps médical.