Espace de stockage: Test-Achats envisage de poursuivre les fabricants de GSM

« O n a décidé d’envisager de monter une « class action » contre les fabricants » de GSM et de tablettes. Ces mots de Julie Frère, porte-parole de l’association de protection des consommateurs Test-Achats, viennent confirmer une information de La Libre Belgique. La première action de groupe en Belgique est sérieusement à l’étude.

« C’est un projet qui est tout à fait récent, précise Julie Frère. On constate une différence importante entre la capacité de stockage annoncée par les marques de GSM et la capacité réellement disponible, notamment à cause du système d’exploitation qui occupe de l’espace. »

Action de groupe contre Apple aux États-Unis

Ce hiatus entre ce qui est promis et ce qui est réellement disponible a récemment poussé des propriétaires américains d’iPhones à mener une action de groupe contre Apple.

En France et au Royaume-Uni, les équivalents à Test-Achats ont mené des études qui démontrent l’écart, parfois béant, entre la promesse et la réalité. Comme on peut le constater dans l’étude de Which (voir ci-dessous) sur des téléphones de 16 Gb, avec un Samsung Galaxy S4 par exemple, l’espace disponible est seulement de 8,56 Gb.

Pour autant, la « class action » version belge n’est qu’au stade préparatoire : « Il reste tout un travail d’enquête à faire au niveau de la faute des marques, du dommage causé au consommateur et du lien entre les deux », détaille la porte-parole de Test-Achats.

Le recours en nom collectif, ou « class-action », est rendu possible en Belgique depuis le 1er septembre 2014. Aucune procédure n’a été lancée à ce jour. Il faut dire que les conditions légales sont strictes. Seules une association ou une mutuelle peuvent mener la fronde et ce, au nom de particuliers qui s’estiment lésés. Enfin, la loi ne prévoit pas de rémunération pour l’association qui mène la lutte. Le consommateur, lui, peut simplement voir son préjudice réparé, non obtenir de gros dédommagements, comme cela existe aux États-Unis.