L’otage de Dammartin-en-Goële informait la police caché dans une caisse

L’otage des frères Kouachi est sain et sauf. Et pour cause : les auteurs présumés de l’attentat au siège de Charlie Hebdo ignoraient qu’un homme se trouvait dans le bâtiment, selon les médias français.

La famille de Lilian, graphiste de 27 ans, a tenté de le joindre entre 9h00 et 11h00, en vain. Son père, très angoissé, a finalement reçu un texto de son fils qui disait: «Je me suis caché au premier étage. Je crois qu’ils ont tué tout le monde. Dites à la police d’intervenir». Selon BFMTV, il était caché dans un carton et a donné des informations précieuse aux forces de sécurité.

Selon TF1, les médias étaient au courant de cette information mais l’ont gardée secrète pour ne pas compromettre l’intervention du GIGN.

L’otage est sorti sain et sauf et a été emmené par les gendarmes vers la cellule psychologique où il a retrouvé ses parents. Les djihadistes ont été abattus après être sortis de l’imprimerie en tirant à la kalachnikov sur les forces de l’ordre.