S'identifier S'abonner

Laurent Ruquier aussi est Charlie (vidéo)

L’animateur est longuement revenu sur l’attentat à Charlie Hebdo dans son talk-show « On n’est pas couché » diffusé sur France 2 samedi soir.

Journaliste au service Politique

Par Maxime Biermé

Temps de lecture: 2 min

Samedi soir sur France 2, dans son talk-show « On n’est pas couché », Laurent Ruquier, a prouvé, une fois de plus, qu’il méritait son statut de grand homme de télé. Dans cette émission enregistrée jeudi soir, au lendemain de l’attaque meurtrière au siège de Charlie Hebdo, Ruquier a reçu, sous les applaudissements du public debout, Patrick Pelloux, urgentiste, chroniqueur et survivant. Les larmes aux yeux, comme il les avait dans le 20 heures de David Pujadas et sur toutes les autres chaînes où il a témoigné les heures précédentes, Pelloux a clôturé sa tournée des plateaux télé par une phrase dramatique : « J’ai laissé une partie de moi-même là-bas ». Il a aussi tenu à expliquer sa démarche : « J’ai témoigné parce que je connais les autres que j’aime autant et qui n’avaient pas le courage d’y aller. Je ne voulais pas que se disent d’autres choses d’eux, maladroites ou pas véritables. […] Je ne sais pas si je fais bien mais je fais ce que je peux parce que je vous assure que c’était des êtres d’une humanité incroyable ».

Aymeric Caron est apparu particulièrement meurtri, versant quelques larmes à l’évocation des noms des victimes. Un voile de tristesse planait sur le plateau durant toute la première partie de l’émission même si l’ambiance s’est relâchée ensuite. Laurent Ruquier avait tenu à convier d’autres invités comme le comédien et humoriste Patrick Timsit. « Nous avons décidé de ne pas modifier le reste du contenu de l’émission pour continuer à rire et à divertir et parler de l’actualité culturelle parce que c’est ça aussi continuer à lutter contre toute forme de fanatisme d’extrémisme et contre la dictature de la peur ».

Témoin privilégié du début du programme, le dessinateur belge Philippe Geluck, les yeux rougis, a préféré laisser son chat conclure « J’aimerais faire une proposition qui devrait mettre d’accord les ultra-religieux et les mécréants. Les intégristes foutent la paix aux autres pendant la vie sur terre, et en échange, les athées s’engagent à ne pas contester la loi de Dieu pendant toute la durée de l’au-delà. Et comme ça. Tout le monde est content ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retour en haut du site Belgique Monde Économie Sports Culture Opinions Techno Sciences et santé So Soir Soirmag Génération Demain la Terre Images Le choix de la rédaction Dossiers Archives Bourses Trafic Météo Programmes télé Club du Soir Nous contacter RSS Concours Les voyages du Soir La boutique SoSoir Petites annonces Annonces immobilières Gocar Faire-part et cartes de vœux Photobook Les Œuvres du Soir Toutes nos archives Gérer les cookies Rossel Rossel Advertising References Cinenews Out.be Passion Santé L'Echo SudInfo Metro Kotplanet.be Grenz Echo La Voix du Nord Vlan Rendez-vous En mémoire Sillon belge App Store Optimization Immovlan VLANSHOP