Nico Hirtt: «L’école ne devrait pas enseigner la religion»

L’école a-t-elle un rôle à jouer dans la lutte contre le radicalisme ? Nico Hirtt, membre fondateur de l’Appel pour une école démocratique (Aped), a répondu à vos questions. Le résumé du chat

Temps de lecture: 4 min

« Hubert Vandenbrouck » : pourquoi pas un cours spécifique dédié au civisme, à la recherche d’information, au sens critique ?

Nico Hirrt : « Civisme ? J’ai peur de l’endoctrinement. En revanche esprit critique ? Oui ! Et l’esprit critique se nourrit d’abord de connaissance. Face à l’ignorance, à la bêtise, l’école doit construire de l’intelligence et de la compréhension du monde. C’est sa mission essentielle. Elle doit aussi socialiser : apprendre à vivre ensemble.

Malheureusement l’école ne peut pas réellement remplir sa mission de socialisation, parce qu’elle maintient les enfants et les jeunes, pendant 18 ans, à l’écart de toute participation active à la vie sociale. L’école doit devenir un lieu où, à côté de l’instruction, on apprenne à vivre ensemble… en vivant réellement, en collectivité, avec des responsabilités partagées. »

« ELRad » : Comment fédérer ces jeunes ou moins jeunes qui décident d’aller tenter leur chance (ou malchance) au Djihad syrien ou irakien plutôt que de « continuer à s’ennuyer ici » ? Si nous avions un vrai but à poursuivre et que cela permettait d’aller vers un meilleur pour tous, alors là je signerais à deux mains et on verrait une baisse du taux de départs pour l’État Islamique…

Nico Hirrt :

« Tout à fait d’accord ! Et le rôle de l’école là-dedans est double. Primo, socialiser le futur citoyen (transmettre des savoirs, savoir-faire, valeurs, attitudes qui rendent possible une vie collective) ; secundo instruire le futur citoyen (transmettre les savoirs qui donnent force pour comprendre le monde et prendre part à sa transformation – à travers l’action politique, à travers les luttes sociales, etc). L’école doit donner aux jeunes le sentiment qu’ils peuvent encore avoir leur avenir collectif entre leurs mains.

Un point essentiel qui n’a pas encore été évoqué est la ghettoïsation de nos écoles. Comment apprendre à « vivre ensemble » et à « respecter » et à « partager » si chacun se trouve enfermé dans un ghetto social et/ou culturel. On ne peut pas se permettre d’attendre que des politiques urbaines créent la mixité nécessaire. Ceux qui ont crié sur le décret « inscriptions », ceux qui ont pondu ce décret beaucoup trop timide en sont-ils conscients ? Il faut mettre fin au marché scolaire ! Créer des écoles réellement mixtes proposant d’emblée une école à chaque enfant dès le début de sa scolarité. »

« Michel » : L’école doit faire respecter la loi, que ce soit les dérives djihadistes ou autres, et cela ne concerne pas que les majeurs. Si la famille sort du cadre légal elle doit être signalée aux autorités compétentes. Si l’on veut un milieu ouvert à tous et propice a l’enseignement notre société doit exclure ce qui sort du cadre légal.

Nico Hirrt :« Si je vois un type qui menace de faire un attentat, bien sûr que je dois aller trouver la police. Mais il ne s’agit pas de ça. Il s’agit de gamins qui disent ‘ bien fait pour Charlie Hebdo, ils n’avaient qu’à respecter le Prophète ‘. Ça n’en fait pas (encore) des terroristes. Mon rôle est alors d’expliquer la place de la liberté d’expression dans les libertés et les droits, l’origine de ces libertés, les combats qui ont été menés pour les conquérir, et les menaces qui découlent de leur mise en danger. »

« Jicé » : Toute la question est : les différentes communautés ont-elles fondamentalement envie de communiquer entre elles actuellement ?

Nico Hirrt :« Le débat sur l’école ne doit pas partir de ce que « les communautés ont envie ». Mais de ce dont notre survie collective a besoin. L’instruction et l’éducation ne sont pas seulement des droits. Ce sont aussi des devoirs. Le débat sur l’école doit porter sur la nature de ces devoirs et sur les moyens de les assurer. »

Participer au chat sur mobile

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une