Joëlle Milquet coupe court à toute suppression des cours de religion à l’école

Temps de lecture: 1 min

La ministre en charge de l’Education en Fédération Wallonie-Bruxelles, Joëlle Milquet, a rejeté les appels politiques en faveur d’une suppression des cours de religion à l’école, après les attentats sanglants de Paris. « Le problème, ce sont les extrémismes. Pas les religions. Ne faisons pas d’amalgame », a réagi mardi Mme Milquet, interrogée Belga.

Dans un communiqué de presse, les FDF plaidaient mardi matin pour la suppression complète des deux heures de religions ou morale assurées actuellement dans les écoles, et leur remplacement par un cours de cours de philosophie et de citoyenneté.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une