Embargo: les importations alimentaires de la Russie en chute de 25% en décembre

Temps de lecture: 1 min

Les importations russes de produits alimentaires, affectées par l’embargo décrété en raison de la crise ukrainienne, ont chuté de près de 25 % sur un an en décembre, selon les statistiques publiées mardi par les douanes. Ces importations en provenance des pays hors-URSS se sont établies en décembre à 3,03 milliards de dollars, soit 24,9 % de moins qu’en décembre 2013.

Cette baisse intervient alors que Moscou a décrété en août un embargo sur la plupart des produits alimentaires en provenance des pays qui la sanctionnent pour son rôle dans la crise ukrainienne, essentiellement Union européenne et Etats-Unis. Les produits laitiers enregistrent la plus forte baisse, leurs importations ayant chuté de 60,3 % en valeur en dollars. Les importations de poissons ont reculé de 41,9 %, celles de légumes de 35,5 % et celles de fruits de 34,7 %, détaillent encore les douanes russes. La viande a quant à elle connu un recul de ses importations de 21,3 %.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une