La France valide la poursuite de son intervention en Irak

Temps de lecture: 1 min

L’Assemblée nationale a voté mardi à la quasi-unanimité la poursuite des frappes françaises en Irak contre l’organisation Etat islamique, quelques jours après les attaques djihadistes au coeur de Paris.

488 députés se sont prononcés pour et un contre (l’UMP Jean-Pierre Gorges) et 13 se sont abstenus: les députés du Front de gauche et certains de leurs alliés d’outremer, ainsi qu’un UMP (Pierre Morel-A-l’Huissier).

Manuel Valls avait invité l’Assemblée à prolonger l’intervention française car «notre mission n’est pas achevée» et «c’est bien une guerre contre le terrorisme que nous avons devant nous».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une