Le mouvement anti-islam Pegida ouvre une branche en Espagne

Le mouvement commence à essaimer ailleurs en Europe après les attentats de Paris.

Temps de lecture: 2 min

Le mouvement anti-islam Pegida, né en Allemagne où il prend de l’ampleur, a annoncé mercredi avoir ouvert une branche en Espagne alors qu’il commence à essaimer ailleurs en Europe après les attentats de Paris. La branche espagnole de Pegida a été lancée sur Twitter le 8 janvier, au lendemain de l’attentat à Paris contre l’hebdomadaire français Charlie Hebdo qui a fait 12 morts.

«  L’islam n’a pas sa place dans des sociétés libres et démocratiques comme celles d’Europe », écrivait le groupe dans son premier message posté sur le réseau social.

La branche espagnole de Pegida, l’acronyme allemand pour « Patriotes européens contre l’islamisation de l’Occident », a depuis attiré quelque 800 abonnés (followers) sur Twitter et plus de 2.700 mentions « J’aime » sur sa page Facebook.

>>> Merkel monte en première ligne contre le mouvement anti-islam Pegida

Une manifestation en préparation

«  Nous préparons une manifestation de Pegida Espagne, où viendront des membres de Pegida Allemagne. Nous publierons sur Twitter la date et l’annoncerons par email », a expliqué la branche espagnole par courrier électronique.

Pegida Espagne avait dans un premier temps prévu d’organiser sa première manifestation lundi dernier devant la plus grande mosquée de Madrid. Mais le groupe avait finalement annulé après que les autorités n’aient pas autorisé ce rassemblement, lui conseillant de trouver un autre lieu.

Pegida a vu le jour dans l’est de l’Allemagne. Après un premier défilé ayant réuni 500 personnes en octobre, le mouvement, qui mobilise chaque lundi contre la religion musulmane et les demandeurs d’asile, a pris de l’ampleur jusqu’à rassembler 18.000 personnes lundi dernier, un record.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une