Un accident qui débouche sur 800.000 euros

Tout démarre par un accident : en 2012, Vincent Castus, spécialiste en développement d’applications pour smartphones en Belgique, est impliqué dans un accident de la route et a le déclic de faire évoluer le constat d’accident à l’amiable papier en un outil simple et mobile. Il s’associe alors avec Lionel de Somer et Fabian Van Kerckhove pour créer et développer Assisto.

Entretemps, Assisto revendique avoir aidé plus de 3.000 utilisateurs à remplir leurs constats d’accident à l’amiable et à faire parvenir leurs déclarations de sinistres à leurs assureurs. L’appli a été téléchargée 50.000 fois.

Ce démarrage a convaincu Belcube, une société d’investissement qui regroupe des cofondateurs de Keytrade Bank et Ogone, a débloqué 550.000 euros pour soutenir la jeune entreprise. Avec un capital désormais porté à 800.000 euros, Assisto devrait pouvoir renforcer sa position sur le marché européen. Assisto est déjà disponible en Belgique, France, Luxembourg, Allemagne, Pays-Bas et Roumanie. La société envisage également de faire passer son équipe de 6 à 8 personnes, afin de soutenir la demande de ses partenaires, particulièrement les compagnies d’assurances, et de continuer de développer de nouvelles fonctionnalités et solutions techniques.

« Nous sommes convaincus que la solution de dématérialisation du constat d’accident développée par Assisto a une grande chance de devenir un standard européen. Cette solution diminue non seulement les risques d’erreur de transcription lors d’un accident mais est également de nature à réduire fortement le stress des personnes impliquées lors d’un accident. Les assureurs ou courtiers sont également notifiés dans des délais bien plus courts qu’avec le constat papier et peuvent ainsi accompagner leurs clients immédiatement après l’accident. Nous pensons que le monde de l’assurance est à l’aube d’une importante révolution qui va s’opérer grâce à l’accessibilité des nouvelles technologies, » déclare Grégoire de Streel, l’un des investisseurs au sein de Belcube.

Le cofondateur Lionel de Somer garantit que l’appli sera toujours gratuite pour les utilisateurs. Assisto mise actuellement sur les assureurs pour générer des revenus, en percevant un montant sur chaque dossier transmis électroniquement à la compagnie d’assurances. « Notre modèle est centré sur la transmission d’informations. Notre outil fait gagner entre 3 à 5 jours à la compagnie d’assurances dans la prise de connaissance du sinistre. Ce gain de temps permet une première économie dès lors qu’un véhicule de remplacement est souvent mis à disposition par l’assureur. Par ailleurs, l’appli génère des gains de temps importants dans le traitement administratif des dossiers, en faisant parvenir une information structurée facilement intégrable au ‘back-office’ des assureurs. »