S'identifier S'abonner

Jeudi noir pour la Bourse suisse

Zurich a clôturé en baisse de 8,67% après avoir perdu jusqu’à plus de 12% en séance.

Par la rédaction

Temps de lecture: 3 min

La Bourse suisse a essuyé une véritable tempête jeudi, après la décision de la Banque Nationale Suisse d’abandonner le cours plancher, l’instrument qui empêchait le franc suisse de s’envoler face à l’euro.

L’indice SMI, qui regroupe ses valeurs vedettes a clôturé en baisse de 8,67% à 8.400,61 points.

Les valeurs du luxe, très sensibles aux fluctuations de change, ont été en première ligne. L’horloger Swatch Group a dégringolé de 16,35% à 382,30 francs suisses. L’action Richemont a quant elle chuté de 15,50% à 74,95 francs suisses. Le numéro deux mondial du secteur avait démarré la séance en léger repli après avoir fait le point avant l’ouverture sur ses ventes au troisième trimestre, avant que ses chiffres ne soient balayés par le mouvement de panique sur les marchés.

Le laboratoire Actelion, une des valeurs stars de la place suisse, a quant a lui plongé de 13,69% à 105,90 francs suisses.

Les banques ont également fortement souffert de ce mouvement de flux. UBS a lâché 11,74% à 14,73 CHF, suivi par Julius Baer, en baisse de 11,46% à 40,40 CHF, et de Credit Suisse, qui a cédé 10,99% à 20,66 CHF.

Seul l’opérateur de télécoms Swisscom, un des titres les plus défensifs de la place suisse a terminé dans le vert, s’appréciant de 0,95% à 529,50 francs suisses.

Inattendu

Cette décision a pris de court les marchés financiers, surprenant fortement les investisseurs dans la mesure où la BNS avait encore réaffirmé ces derniers jours qu’elle n’abandonnerait pas le taux plancher. «  La Banque Nationale Suisse a choqué les investisseurs », a réagi Connor Campbell, analyste chez Spreadex, dans une note, relevant que la réaction immédiate avait été «  explosive ». «  Le marché ne l’avait clairement pas vu venir », a commenté pour sa part Andreas Ruhlmann, analyste chez IG Bank, évoquant un changement «  drastique » de politique monétaire. Selon un autre analyste financier, Benjamin Sasu, la «  crédibilité » de la BNS est désormais «  entamée ». « Personne ne s’attendait à l’abandon du cours du plancher sans mise en garde préalable », a-t-il déclaré, soulignant les fortes réactions immédiates du marché, qualifiées de «  mini-krach ».

L’analyste prévoit que la BNS sera quand même obligée d’intervenir sur le taux de change, en raison de la dégradation de la situation économique dans le pays, avec une croissance atone et des risques de déflation.

Change avantageux pour les frontaliers

Le Suisse moyen en revanche s’est réjoui de cette mesure. Comme cette quadragénaire qui montre fièrement son reçu bancaire, montrant qu’elle a reçu plus de 300 euros en échange de 300 francs suisses quand elle s’est précipitée dans sa banque, pour changer des francs pour des euros. «  J’ai gagné 60 francs suisses en une seconde », a-t-elle déclaré à l’AFP. Pour obtenir ces mêmes 300 euros, elle aurait dû débourser la veille 360 francs suisses.

Les dizaines de milliers de frontaliers français, italiens ou allemands qui traversent chaque jour la frontière pour travailler en Suisse, sont les grands gagnants indirects de l’opération. En un instant, leur revenu mensuel a progressé de 30 %. «  Pourvu que ce taux de change tienne jusqu’à la fin du mois, quand je serai payée », a également déclaré à l’AFP une Française frontalière travaillant à Genève.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retour en haut du site Belgique Monde Économie Sports Culture Opinions Techno Sciences et santé So Soir Soirmag Images Le choix de la rédaction Dossiers Archives Bourses Trafic Météo Programmes télé Club du Soir Nous contacter RSS Les voyages du Soir La boutique SoSoir Petites annonces Annonces immobilières Gocar Faire-part et cartes de vœux Photobook Les Œuvres du Soir Toutes nos archives Gérer les cookies Rossel Rossel Advertising References Cinenews Out.be L'Echo SudInfo Metro Kotplanet.be Grenz Echo La Voix du Nord Vlan Rendez-vous En mémoire Sillon belge App Store Optimization Immovlan VLANSHOP