Lutte contre le terrorisme: la Wallonie veut agir sur la détection du radicalisme

La Wallonie mise sur la détection et la prévention, a annoncé Paul Magnette.

Temps de lecture: 2 min

La Wallonie se dotera d’une personne de référence à qui pourront s’adresser les travailleurs de terrain, qui recevront de leur côté une formation pour détecter les signes éventuels de radicalisation d’une personne, a annoncé le ministre-président wallon Paul Magnette. Les agents communaux, de CPAS, les appuis à l’accueil temps libre dans les écoles, les travailleurs des maisons de jeunes, les travailleurs sociaux (Forem, organismes d’insertion socio-professionnelle) constituent autant d’acteurs de terrain qui pourraient détecter des signes de radicalisation avant que l’individu ne bascule, a souligné M. Magnette en commission du parlement wallon, en réponse à une question du député Matthieu Daele (Ecolo).

La Wallonie se dotera donc d’un « référent radicalisme », dans la perspective de ces formations, qui expliqueront notamment qui doit être informé en cas de signes avant-coureurs. Il s’agit aussi de former les travailleurs sociaux à mieux comprendre le phénomène, sans céder à la peur ni au procès d’intention, fait valoir M. Magnette.

Agir aussi sur la prévention pour « raccrocher des citoyens à la vie sociale »

A côté de la détection, la Wallonie peut agir sur la prévention. M. Magnette a appelé à la mise en œuvre « dans les meilleurs délais » du parcours d’intégration, notamment dans son volet d’apprentissage de la langue (français ou allemand). Il a rappelé ce qui existe déjà à travers les centres régionaux d’intégration, les plans de cohésion sociale, les formations à l’emploi, etc, pour « raccrocher des citoyens à la vie sociale ».

Mais la réflexion ne pourra non plus éviter, selon lui, un débat sur les critères de reconnaissance et sur le contrôle du financement des lieux de culte, dont les mosquées.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une