Dix jours avant la prise d’otages à Paris, Amedy Coulibaly aurait été contrôlé par la police

D’après le journal Le Monde et sur base d’informations recueillies par l’hebdomadaire français Le Canard enchaîné, Amedy Coulibaly aurait fait l’objet d’un contrôle de routine le 30 décembre dernier.

Par hasard, deux motards de la direction de l’ordre public et de la circulation auraient arrêté l’auteur de la prise d’otage du supermarché casher, pour un simple contrôle. Toutefois, par procédure, les deux agents auraient contrôlé le fichier des personnes recherchées pour s’apercevoir que le nom d’Amedy Coulibaly y figurait.

D’après les informations relayées par Le Monde, les deux policiers auraient ensuite informé leur hiérarchie, ainsi que les services de renseignements. Aucune suite ne semble avoir été donnée à ce signalement puisque les deux individus ont pu rejoindre l’Espagne, d’où Hayat Boumedienne s’est envolée pour la Syrie. Amedy Coulibaly serait ensuite revenu en France pour mener à bien les attaques dont il a été reconnu auteur.