Mystère autour de la barbe mal recollée de Toutânkhamon

Le pharaon Toutânkhamon est un habitué des mystères. Depuis la découverte de sa tombe, scellée et intacte, en 1922, les égyptologues se sont disputés à propos, entre autres, de sa filiation, des conditions de sa mort et de l’existence d’une malédiction autour de sa tombe. Aujourd’hui, c’est un mystère beaucoup plus moderne qui crée la discorde dans le musée égyptien du Caire.

Il semblerait que la barbe ait été recollée au masque du pharaon avec de la vulgaire colle. Des photos circulent montrant une épaisse couche de colle transparente entre le menton et la barbe du souverain égyptien décédé en 1336 avant notre ère.

Un employé du musée égyptien, qui témoigne anonymement dans les colonnes du Guardian, affirme que la barbe s’est détachée suite à une mauvaise manipulation par des employés venus changer une ampoule dans la vitrine. Le problème, selon lui, c’est qu’« ils ont essayé de le réparer en trente minutes alors qu’il faudrait y passer des jours ».

Le directeur du musée et la responsable du département de conservation nient en bloc. Selon eux, c’est bien avant l’arrivée du directeur actuel, en octobre, que le mal a été fait. Pour eux, il s’agit d’une application préventive d’une colle approuvée par le ministère des antiquités qui aurait été mal effectuée. Les conservateurs auraient eu la main trop lourde, ce qui fait que la couche de colle est visible à l’œil nu.