Mons 2015: plus de 100.000 personnes à la fête d’ouverture, pari réussi!

Mons a endossé ce samedi son habit de « capitale européenne de la culture » pour un an. D’après la Ville, bien plus de 100.000 visiteurs étaient présents pour la fête d’ouverture. « Mons 2015 a réussi son premier pari ! », s’est réjoui Elio Di Rupo, bourgmestre de Mons.

Quelque 300 événements culturels sont programmés jusqu’en décembre, dont une grande exposition « Van Gogh » (lire l’article : la visite de l’exposition en avant-première), dès dimanche et jusqu’au 17 mai, qui retrace à travers 70 œuvres le séjour de deux ans du peintre à Mons et dans l’ancien bassin minier. Cinq musées, un centre de congrès et deux salles de spectacles ont été inaugurés pour l’occasion ! > Les incontournables du week-end.

Malgré un niveau d’alerte terroriste relevé sur l’ensemble du pays, aucun incident n’était à signaler samedi soir. Quelque 500 policiers, dont des renforts venus de la France toute proche, ont été réquisitionnés pour assurer la sécurité, également garantie grâce à la mobilisation de nombreux volontaires.

Le fil de la journée de samedi

00h00 La Ville de Mons annonce que plus de 100.000 personnes ont participé à la fête d’ouverture. Au grand bonheur d’Elio Di Rupo, qui estime que Mons 2015 a réussi « son premier pari ». La fête se prolongera jusqu’au bout de la nuit.

23h23 : Tout doucement, les gens rallient la gare pour profiter des derniers trains (dernier train dans 20 min). Les trains pour Bruxelles sont blindés, ceux pour Namur un peu moins.

22h50 : Des percussions qui accompagnent des projections noir/blanc au plafond : l’auditorium du Conservatoire propose une transition drastique après les rythmes électroniques de la Grand-Place. Dans une ambiance expérimentale, on se promène et on se laisse porter par les musiciens.

21h30 : Des géants blancs dansent sur la Grand-Place.

21h20 Le public a pris possession de la Grand-Place pour assister à l’envolée chromatique, annoncée comme une attraction majeure. Impossible de trouver une place ou même de pénétrer dans un des innombrables bistrots aux alentours. On se croirait un dimanche de ducasse, avec 20 degrés de moins.

21h00 100.000 personnes samedi soir à Mons ? C’est probable. La fête bat son plein. Les 18.000 ponchos ont trouvé preneurs en quelques minutes. Mons 2015 aurait déjà distribué les 80.000 plans miniatures prévus pour cette soirée inaugurale. Seul problème, mais prévisible : les spectacles dans les lieux plus confinés sont inaccessibles.

20h25 : Le plus bel endroit de Mons ce samedi soir ? La place du Parc mise en lumière et en feu par la compagnie Carabosse. Incroyable spectacle où se pressent des milliers de personnes.

20h15 : Le parc du Beffroi est saturé, annonce la police de Mons-Quévy qui conseille aux visiteurs de se diriger vers d’autres événements. La police signale des embarras de circulation à la sortie 24 sur la E19 et recommande de prendre la sortie Jemappes pour accéder aux festivités. Aucun chiffre de fréquentation n’a encore pu être communiqué.

18h35 : Une foule incroyable a envahi Mons. Plusieurs sites majeurs, dont les jardins du beffroi, sont inaccessibles. La fête d’ouverture victime de son succès ? Pas impossible…

18h : Les festivités ont débuté dans le centre de Mons. Les trains et les navettes de bus déversent des milliers de personnes dans le quartier de la gare. La foule remonte instinctivement vers la collégiale puis la Grand-Place. Gros succès pour les ponchos argentés imaginés par le créateur belge Jean-Paul Lespagnard et les bonnets de laine aux couleurs de Mons 2015.

17h30 : Elio Di Rupo, bourgmestre de la ville, a lancé Mons 2015 en présence du Roi et de la Reine à la collégiale Sainte-Waudru : « Pour sortir cette région de la crise, il fallait un choc, un changement de paradigme. Il fallait que la volonté l’emporte sur la résignation, l’audace sur l’inertie, l’imagination sur les désillusions. Notre redressement sera une contribution au redéploiement multipolaire de la Wallonie, elle aussi en plein renouveau. » Le bourgmestre s’est vu remettre la plaque de Capitale européenne de la Culture par la commissaire européenne Marianne Thyssen, avant de déclarer l’ouverture officielle des festivités peu avant 18h00. La cérémonie a été ponctuée par plusieurs interventions artistiques, dont l’interprétation de la 9e symphonie de Beethoven par le choeur de Sainte-Waudru, une envolée en ballon et une projection audiovisuelle du collectif Vox Luminis.

17h25 : Au 106 rue de Nimy, chacun peut aller se réchauffer dans un des hot spots finlandais où maillots, peignoirs et tongs sont fournis sur place. De 18h00 à minuit, venez profiter d’un bain bouillant au milieu de la fête. Autour de vous, de la musique et des films muets vous accompagnent pour une expérience nordique.

17h00 : C’est Joëlle Scoriels, de la RTBF, qui a lancé l’inauguration de Mons 2015 à la collégiale Sainte-Waudru.

16h50 : Le ministre de l’Intérieur Jan Jambon a rendu visite cet après-midi au poste de commandement intégré qui pilote toute la sécurité autour de la cérémonie d’ouverture de Mons 2015 qui aura lieu dans quelques heures. « Tout est sous contrôle », a-t-il déclaré. > Notre article.

16h05 : La collégiale Sainte-Waudru est déjà pleine comme un œuf. Le Roi et la Reine arriveront dans une heure pour lancer officiellement Mons 2015. L’ambiance est décontractée. L’église a été désacralisée le temps de la cérémonie. Entre crucifix et tableaux de maîtres, les chapelles latérales ont été reconverties en… bars à champagne. Autre clin d’œil notable : de la soupe sera servie à la collégiale après les discours et pour les plus frileux. Les forces de l’ordre sont présentes en nombre mais discrètes.

16h : Le roi Philippe et la reine Mathilde inaugurent l’exposition «  Van Gogh au Borinage, naissance d’un artiste » au Musée des Beaux-Arts de Mons (BAM). > Notre article.

14h40 : Le bourgmestre de Mons Elio Di Rupo a inauguré, dans l’église Saint-Nicolas, la Maison des Villes partenaires de la Capitale de la culture européenne. Dix-huit grandes villes belges et du nord de la France s’associent à Mons en créant un réseau d’échanges artistiques. «  Des ponts qui portent la culture au-delà des différences », a souligné M. Di Rupo. Au total, 18 villes proposeront chacune des projets artistiques, culturels et festifs tout au long de l’année 2015. Anvers, Malines, Bruxelles, Liège (ville et province), Namur, Charleroi, Thuin, Le Roeulx, La Louvière, Ostende, Bruges, Courtrai, Gand, Soignies, ainsi que les villes françaises de Lille, Valenciennes, Maubeuge et la Wallonie Picarde participent au projet. La Maison des Villes partenaires « Home on Tour » proposera des mini-programmations des événements artistiques et culturels développés par chacune des villes, et commencera par la présentation des événements de Namur. «  Cette cohésion s’inscrit parfaitement dans le projet européen de la Capitale de la culture. Mons 2015, c’est une histoire qui ne se fait pas qu’à Mons et pas qu’en 2015 », a affirmé M. Di Rupo dans un discours en français, néerlandais et anglais.

14h25 : L’expo « Mons Superstar  ! » vient d’ouvrir ses portes au public. Et c’est déjà la file…

14h : La ville de Mons est désormais fermée à la circulation : il est 14h. La neige a fondu, le ciel est bleu. L’ambiance monte près de la Grand-Place. Dans une heure, le roi et la reine inaugureront l’exposition Van Gogh.

12h30 : Ce samedi midi, grosse foule sous les ors de l’église Saint-Nicolas pour l’inauguration de la « maison des villes partenaires » qui se trouve juste en face à la rue d’Havre. Le lieu a été baptisé « Home on Tour ». Régionales, belges ou internationales, toutes ces cités amies de Mons 2015 auront l’occasion d’y croiser et d’y recroiser les Montois durant un an.

9h45 : Comme prévu, la ville de Mons s’est réveillée sous une fine couche de neige. Mais dès 9 heures les précipitations avaient cessé et les routes qui conduisent vers le centre sont praticables. Les flocons ne devraient donc pas entraver la grande fête qui débute cet après-midi.

Comment se rendre à Mons

Évitez de prendre la voiture. Les autorités encouragent les visiteurs à privilégier les transports en communs. Le centre-ville sera interdit aux voitures. Certains riverains ont reçu des laissez-passer. Pour les visiteurs, il faudra se contenter des parkings de délestage situés au-delà du ring. Deux parkings gratuits et surveillés sont mis à disposition du public, au Grand Large et sur le site des Grands Prés. Des navettes gratuites rejoindront le centre-ville toutes les huit minutes, de 14 heures, samedi, à 2 heures du matin, dimanche.

Offre spéciale sur les trains. La SNCB propose un tarif spécial pour l’inauguration de Mons 2015. Le 24 janvier, les voyages pour Mons en seconde classe seront 60 % moins chers. Des trains spéciaux sont prévus pour renforcer l’offre tant pour l’aller que pour le retour.

Bus gratuits et plus fréquents. Le TEC Hainaut a renforcé la fréquence des bus sur toutes les lignes à destination de Mons. Pour la fête d’inauguration, les bus circuleront jusqu’à deux heures du matin. De plus, tous les bus seront gratuits samedi.

Suivez notre direct sur mobile