Le projet de nouvelles sanctions contre Moscou fâche le gouvernement Tsipras

Temps de lecture: 1 min

Le Premier ministre grec Alexis Tsipras s’est plaint mardi auprès du chef de la diplomatie de l’Union européenne Federica Mogherini, affirmant que son gouvernement n’avait pas été consulté avant l’annonce par l’UE de possibles nouvelles sanctions contre la Russie sur la question ukrainienne, a annoncé son cabinet.

«La déclaration des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UE publiée aujourd’hui a été diffusée en contournant la procédure normale visant à garantir le consensus des Etats membres, et sans le consentement de la Grèce», affirme, dans un communiqué, le cabinet d’Alexis Tsipras, installé lundi à la tête du gouvernement grec après sa victoire dimanche aux législatives. Cette déclaration «n’a pas l’assentiment de la Grèce», précise le texte.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une