L’Etat islamique menace de faire exploser des voitures piégées en Belgique

Dans une vidéo d’une rare violence, des militants de l’Etat islamique menacent de décapiter Barack Obama dans son bureau de la Maison Blanche. Avant de couper la tête d’un soldat kurde, les combattants s’exclament : « Barack Obama, sachez que nous atteindrons l’Amérique. Et que nous la transformerons en province musulmane ».

Dans le même message vidéo, la Belgique et la France ne sont pas épargnées, après les attentats qui ont touché Paris et l’opération antiterroriste menée par les autorités sur notre territoire : « Nous viendrons chez vous avec des voitures piégées et des charges explosives, et nous couperons des têtes ».

L’Etat islamique perd le contrôle de Kobané

La vidéo, traduite de l’arabe et diffusée par Memri TV, intervient deux jours après l’annonce de la reprise du contrôle de la ville de Kobané en Syrie par les forces kurdes. Une défaite cuisante pour le groupe Etat islamique qui, à ce sujet, se fait à nouveau menaçant : « Chaque fois que vous lancerez un missile, nous trancherons la tête d’un de vos soldats ».

Lundi, le porte-parole de l’Etat islamique Mohammad Al-Adnani avait déjà appelé à de nouvelles attaques terroristes en Europe : « Nous promettons aux bastions chrétiens qu’ils continueront de vivre dans un état de terreur, de peur et d’insécurité. Vous n‘avez encore rien vu ».

>>> L’Etat islamique appelle à de nouvelles attaques terroristes en Europe