Liège: le dealer présumé unijambiste avait de l’héroïne dans sa canne

Un dealer présumé unijambiste a été interpellé devant un cinéma liégeois alors qu’il avait dissimulé plusieurs billes d’héroïne dans sa canne, a indiqué samedi la magistrate de garde au parquet de Liège qui requiert la délivrance d’un mandat d’arrêt à son encontre.

L’individu, né en 1981 et domicilié à Liège, a été dénoncé par une employée du cinéma Grignoux, laquelle dit avoir observé à plusieurs reprises qu’il semblait s’adonner à un trafic de stupéfiants.

Mandat d’arrêt

Le Liégeois est notamment suspecté d’avoir fourni des billes d’héroïne à deux toxicomanes, vendredi en début d’après-midi, devant le cinéma. Les policiers l’ont interpellé sur la place Xavier Neujean.

Ayant antérieurement subi l’amputation d’un membre inférieur, le suspect portait une canne. A l’intérieur du manche de celle-ci, les inspecteurs ont découvert plusieurs billes d’héroïne dissimulées. Au moment de son interpellation, le suspect portait également une somme d’argent en petites coupures.

Le dossier a été mis à l’instruction. La délivrance d’un mandat d’arrêt a été requise à l’encontre de l’intéressé.

Sur le même sujet
Trafic de drogueToxicomanie