José Riga à la tête du Standard, l’avenir de Vukomanovic incertain

Sacrée surprise ! Le Standard a décidé de remanier son staff technique : Vukomanovic est remplacé par José Riga, avec effet immédiat, à la tête de la formation liégeoise. Âgé de 57 ans, le tacticien revient au bercail après avoir été limogé de Blackpool en octobre dernier.

La décision en surprendra plus d’un, d’autant que Vukomanovic avait rapidement été confirmé à son poste jusqu’à la fin de la saison après avoir enchaîné trois succès consécutifs et tenu tête à Séville, tenant du titre, en Europa League.

Il s’agit d’un coup dur pour le coach serbe qui restait sur un bilan honorable de 28 points sur 39 depuis sa reprise en mains de l’équipe liégeoise après l’éviction de Guy Luzon, dont il était l’adjoint, le 20 octobre. Toujours invaincu en 2015, le Standard reste sur une série de 5 matchs sans défaite.

Vukomanovic manquait d’expérience

Jugé « trop court » sur le plan sportif par sa direction pour rester à la tête du club liégeois, Vukomanovic se laisse quelques jours de réflexion avant de confirmer ou non sa présence au sein du nouveau staff technique : « Le Standard a été et restera toujours un club spécial pour moi, quelle que soit ma décision », a-t-il indiqué.

Axel Lawarée, le conseiller sportif, a motivé la décision du Standard : « Ivan a le potentiel pour devenir un grand entraîneur mais nous recherchions un coach avec une plus grande expérience en tant qu’entraîneur principal. ». Et Bruno Venanzi, vice-président des Rouches, d’ajouter que la réflexion avait débuté il y a déjà plusieurs semaines : « C’est plus un renforcement qu’un changement. Le groupe a marqué beaucoup de soutien envers Ivan mais il a également une grande confiance dans cette nouvelle structure ».

José Riga : « Ce fut une décision rapide à prendre »

Les contacts entre la direction du Standard José Riga datent de ce dimanche : « Ce fut une décision rapide à prendre. Je suis ici pour aider le club. J’ai directement voulu rencontrer Ivan Vukomanovic pour lui signifier mon désir de travailler avec lui, car il connaît bien le groupe », a expliqué le nouveau coach ce lundi après-midi.

Ces dernières années, José Riga a beaucoup voyagé. Entraîneur de Mons de 2005 à 2008, le Visétois a déjà dirigé le Standard lors de la saison 2011-2012 avant de filer au Qatar pour s’occuper d’un centre de formation, l’« Aspire Academy ». Par la suite, après une brève mission de coordinateur technique à l’AC Milan, José Riga a repris les rênes de la formation anglaise de Charlton qu’il a sauvé de la relégation la saison dernière, avant de s’engager avec Blackpool où il a été remercié en octobre dernier, sans avoir décroché le moindre succès.

Jonathan Legear débarque au Standard

A l’heure actuelle, le Standard est 5e du championnat de Belgique avec 40 unités, soit quatre de moins qu’Anderlecht (2e) et onze de retard sur le Club de Bruges, leader de la compétition. José Riga entend apporter son expérience au club principautaire : « Je souhaite aider le Standard à atteindre ses objectifs  ».

L’entraîneur pourra compter sur Jonathan Legear, l’ex-Anderlechtois dont l’arrivée a été confirmée. Tiens, le hasard fait bien les choses : en octobre, le milieu offensif avait paraphé un contrat, déjà rompu d’un commun accord après seulement deux mois de collaboration, avec Blackpool à l’issue d’une période de test jugée concluante lorsque José Riga était à la tête de l’équipe.

Le Standard détaillera ultérieurement les modalités de l’accord d’un an et demi, avec option pour deux saisons supplémentaires, avec Jonathan Legear qui, à 27 ans, était en quête d’un nouveau défi pour relancer sa carrière qui a connu un sérieux coup d’arrêt depuis 2011. Après avoir porté les couleurs d’Anderlecht durant 7 ans, le Liégeois a pris la direction du Terek Grozny où il n’a guère brillé, aussi bien sur les terrains (22 matchs disputés) qu’en dehors.

Début 2014, l’ex-Diable rouge, en froid avec la direction du club tchétchène, a tenté de se refaire une santé à Malines. Mais, confronté régulièrement à des pépins physiques, le milieu offensif n’a disputé que trois rencontres sous les couleurs malinoises avant de plier bagages vers l’Angleterre. Sans beaucoup plus de succès puisqu’il n’a pas disputé le moindre match avec Blackpool, en deux mois de collaboration.

Revivez la conférence de presse sur mobile.