Super Bowl: Jeremy Scott fait scintiller Katy Perry

Le styliste américain aux commandes de la direction artistique de Moschino a habillé la chanteuse pour son show de 12 minutes qui a enflammé ce dimanche la mi-temps du Super Bowl. Sur son compte Instagram, le créateur new-yorkais s’est déclaré fier d’avoir habillé la star. Pourtant, en 2008, quand I Kissed A Girl s’apprêtait seulement à devenir un tube, c’est la jeune femme qui a alors approché le styliste en lui plantant droit dans les yeux son regard clair : « Salut, je suis chanteuse et vous êtes mon styliste préféré. J’espère porter un jour vos créations sur scène », se rappelle le créateur. Sept ans plus tard, Katy Perry est devenue une pop star et le styliste est entre-temps devenu un de ses amis proches.

« Katy m’a appelé en octobre, tandis que j’étais à la Fashion Week de Milan pour le défilé Moschino. Elle demandait qu’on se voie, elle avait quelque chose à me dire. Une semaine après, quand nous nous sommes vus elle m’a appris qu’elle avait accepté d’animer la mi-temps du Super Bowl. Elle voulait que ce soit un moment de gloire pour elle comme pour moi. C’était très généreux parce que ça allait être son moment à elle », explique le styliste au WWD.

Pendant son show suivi par des milliers d’Américains, la chanteuse a changé quatre fois de tenue pour interpréter ses plus grands tubes.

Chevauchant un énorme lion métallique, elle portait d’abord une robe très Scott à flammes pour Roar et accompagnée à la guitare par Lenny Kravitz pour I Kissed A Girl, qu’elle troquait contre une robe et un bustier à motif parasol, dansant avec des requins mascottes (qui lui ont volé la vedette) pour Teenage Dream et California Girls, enfilant ensuite une robe sweatshirt noire à capuche évoquant les maillots de football américain siglé « K. Perry 49 » pour Last Friday Night et un medley avec Missy Elliott, et enfin une robe fendue brodée d’étoiles pour Fireworks.

Look 1 : La robe flammes

Les épaules enflammées de la robe ne sont pas sans rappeler les ailes des Adidas qui ont fait la renommée de Jeremy Scott auprès du grand public. C’est à la suite d’une discussion entre la chanteuse et le styliste que les ailes sont devenues des flammes.

Look 2 : La robe California Girls

Comment passer des flammes au look de plage pour interpréter California Girls ? Enchaîner ces tenues est une gageure : la star dispose de dix secondes pour enlever l’une et enfiler l’autre. Il faut donc que le styliste soit ingénieux.

Look 3 : La robe sweatshirt

Aussi curieux que cela puisse paraître, c’est le look qui a été le plus difficile à concevoir, confie le styliste au Elle. Ce n’était jamais assez « oversize » pour que Katy Perry puisse danser à l’aise sans que le sweat ne reste collé à ses hanches quand elle levait les bras. Mais il ne fallait pas non plus qu’elle semble perdue dedans, sinon ça faisait pyjama. Le chiffre 49 correspond au fait que c’est la 49e édition du Super Bowl.

Look 4 : la robe fendue étoilée

Robe de star par excellence avec ses étoiles scintillantes, cette tenue est très red carpet, mais de nouveau, elle devait s’enfiler très facilement. Le styliste a donc fait quelques changements à sa création, en améliorant notamment les zips.