Alerte à la bombe au Parlement européen: un individu a été appréhendé

L’homme appréhendé lundi matin dans le cadre de l’alerte à la bombe qui a nécessité l’évacuation de trois bâtiments du Parlement européen à Bruxelles est un ressortissant slovaque de 32 ans, indique le parquet bruxellois. Une arme à feu et une tronçonneuse ont été découvertes dans son véhicule. Habillé en tenue militaire, l’individu avait déclaré qu’il voulait rencontrer le président européen. Il a été présenté à un juge d’instruction et le parquet a requis un mandat d’arrêt pour menace d’attentat, détention d’arme prohibée et détention d’arme à feu nécessitant une autorisation.

Le trentenaire a été repéré lundi vers 7h30 en raison de son comportement suspect.

«  Il a été interpellé et emmené pour être entendu », explique le parquet. «  Il ne s’est à aucun moment montré agressif. Une clé de voiture a été trouvée sur lui. Son véhicule était garé rue Montoyer. Ses déclarations ayant été jugées peu claires, un périmètre de sécurité a été mis en place par précaution. Plusieurs bâtiments ont été évacués et la circulation a été déviée. »

Le service de déminage de la Défense a constaté qu’aucun explosif ne se trouvait dans le véhicule. Le périmètre a dès lors pu être levé. Le suspect n’a fait aucune déclaration lors de son audition.