Nigeria: deux femmes kamikazes responsables de l’attentat qui a fait 20 blessés

Deux femmes kamikazes sont soupçonnées d’être responsables de l’attentat qui a ciblé la sortie d’un meeting du président Goodluck Jonathan dans un stade d’une ville du nord-est du Nigeria, selon les secours et une source hospitalière qui ont fait état d’une vingtaine de blessés.

« Nous avons évacué deux corps de femmes, nous pensons qu’il s’agit des kamikazes responsables de l’explosion » qui a secoué le parking d’un stade de Gombe, a déclaré un employé des secours, confirmant les informations d’une source hospitalière dans la ville. Au total, 18 personnes ont été blessées et sont soignées à l’hôpital général de Gombe, selon ces sources.